Maroc

280 radars à la police et la gendarmerie

D’une enveloppe budgétaire de 27 millions DH, le projet vise à dissuader les automobilistes de rouler trop vite, et du coup, réduire le nombre des accidents et des victimes…
Un total de 280 radars mobiles a été remis jeudi aux agents de contrôle routier, gendarmerie et police, lors d’une cérémonie organisée à Rabat à l’occasion de la Journée nationale de sécurité routière. Présidée par le secrétaire d’État chargé du Transport, Najib Boulif, l’opération de remise de ces unités s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour renforcer la sécurité routière à travers l’utilisation de nouvelles technologies et des moyens de pointe.

Le chef de gouvernement, Saad Eddine El Othmani, a appelé lundi à accélérer la mise en œuvre de la Stratégie nationale de la sécurité routière 2017-2026 et de mobiliser toutes les ressources humaines, matérielles et logistiques nécessaires à la réalisation de cet objectif. Intervenant en ouverture d’une réunion du Comité interministériel de la sécurité routière, tenue à l’occasion de la Journée nationale de la sécurité routière, célébrée le 18 février de chaque année, El Othmani a mis l’accent sur la nécessité d’adopter, à cet effet, une approche intégrée entre les différents acteurs, gouvernementaux et de la société civile, qui soit basée sur trois dimensions complémentaires, à savoir la prévention, la sensibilisation et la dissuasion.


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer