A lire aussi

Rejoignez nous sur :
Culture

La 72ème édition du Festival de Cannes vient d’être lancée ce mardi après-midi avec la conférence de presse du jury. Coulisses...

Ce mardi, tous les yeux étaient rivés sur les neuf membres du Jury de la 72ème édition du Festival de Cannes présidé cette année par le Mexicain oscarisé à deux reprises pour Birdman et The Revenant : Alejandro González Iñarritu.

Ce dernier préside un jury composé du scénariste et auteur de bande dessinée français Enki Bilal, du réalisateur Robin Campillo, de l'actrice américaine Elle Fanning, du réalisateur grec Yórgos Lánthimos, de l'actrice burkinabé Maimouna N'Diaye, du réalisateur et scénariste polonais Pawel Pawlikowski, de sa confrère américaine Kelly Reichardt et, enfin, de l'Italienne Alice Rohrwacher.

Au total, 4 femmes, 4 hommes et 7 nationalités. La parité est respectée après une édition dernière qui a été présidée par la grande Cate Blanchett.

Le jury a pour mission de départager une sélection pointue de 21 films d’horizons différentes avec de grands noms comme Tarentino et son tant attendu « Once Upon a time in Hollywood », Pedro Almodovar « Douleur et Gloire » ou encore Ken Loach, Claude Lelouch , Kechich ou encore Jim Jarmush.

« Je vais regarder les films sans penser à qui les fait et quel nom est derrière ! On va essayer de juger l’art, le projet et non les noms », a précisé le Président du Jury lors de la conférence de presse tenue plus tôt ce mardi.

La part belle est également faite aux jeunes réalisateurs avec huit premiers films dans la sélection.

Encore une fois la parité est respectée : Quatre réalisatrices et quatre réalisateurs qui sont Justine Triet, Mati Diop, Jessica Hausner, Céline Sciamma, Ira Sachs, Diao Yinan, Ladj Ly et Corneliu Porumboiu . Ils vont concourir pour la première fois pour la Palme d’or. « Je suis très flatté d’être membre du jury en tant que raconteur d’histoire. Le regard des artistes est fait pour essayer de donner un sens à la vie, de donner une compréhension du monde. D’autant plus qu’il y une très grande variété de sujets, de cultures, de pays. Un film , ça peut être très peu d’argent, très peu de moyens mais beaucoup d’émotions », confie l’auteur de bande dessinée français et membre du jury Enki Bilal.

Une sélection qui promet de belles émotions, déjà qualifiée de « Romantique et politique ».

Les 19 films en compétition :

Film d'ouverture : The Dead Don't Die de Jim Jarmusch

Douleur et Gloire de Pedro Almodovar

Le Traître de Marco Bellocchio

The Wild Goose Lake de Diao Yinan

Parasite de Bong Joon-Ho

Le jeune Ahmed des Frères Dardenne

Roubaix, une lumière d'Arnaud Desplechin

Atlantique de Mati Diope

Matthias et Maxime de Xavier Dolan

Little Joe de Jessica Hausner

Sorry We Missed You de Ken Loach

Les Misérables de Ladj Ly

Une vie cachée de Terrence Malick

Bacurau de Kleber Mendonça

La Gomera de Corneliu Porumboiu

Frankie de Ira Sachs

Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma

Ça doit être le paradis de Elia Suleiman

Sibyl de Justine Triet

Once Upon a Time... in Hollywood de Quentin Tarantino

Mektoub, My Love : Intermezzo d’Abdellatif Kechiche

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages