A lire aussi

15-07-2019 09:48

Autonomisation de la femme. Le Maroc primé à Libreville pour ses efforts

"Les femmes leaders d’Afrique et d’ailleurs inspirantes" ont attribué au Maroc le trophée de leur…
Rejoignez nous sur :
Culture
Le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde revient pour une 25ème année, du 14 au 22 juin. Thème de cette édition, "Fès, à la confluence des cultures " . L'événement réunira plus de trente pays et pas moins de 150 artistes de renommée mondiale.
 
Il fait partie des plus importants rendez-vous culturels au Maroc et il marque, cette année, sa 25e édition. Le Festival de Fès des musiques sacrées rendra cette fois hommage à une ville pas comme les autres: Fès , en mettant l'accent sur son positionnement " à la confluence des cultures". 
 
« La Médina de Fès connaît aujourd’hui une renaissance exceptionnelle lui donnant une nouvelle vie ; différents monuments emblématiques Foundouks, Médersas, Kissarias…ont été́ restaurés retrouvant ainsi leur authenticité et leur esthétique », expliquent les organisateurs. « le Festival a apporté sa contribution au fil des temps au dialogue des cultures et des religions, à mieux faire connaître les valeurs de notre pays marqué par l'ouverture sur l'autre, l'esprit de tolérance et d'accueil et la richesse de son patrimoine matériel et immatériel", commente ainsi Abderrafih Zouitene, Président de la Fondation Esprit de Fès.
 
Le World Youth Orchestra collaborera ainsi en exclusivité avec l'ensemble andalou de Fès dans le cadre d’une création musicale originale. Sami Yusuf, vedette de la musique Soufi, occupera la scène mythique de Bab El Makina. José Merce et Tomatito, les deux virtuoses du Flamenco enflammeront la scène aux côtés du Kingdom Choir, la désormais incontournable chorale gospel ayant acquis une renommée internationale depuis les festivités du mariage du prince Harry et Megane.
 
Youssou Ndour, icône culturelle de l’Afrique chantante, succédera aux délicieuses sonorités de Marcel Khalifa. Par ailleurs, les tonalités mystiques des chants et danses rituels des femmes de Cuba, d’Azerbaidjan, l’Art du Muwashah d’Alep et les Chants Sacrés de Perse ou encore Carlos Nunez, maître de la cornemuse Gaïta et l’ensemble traditionnel d’Oujda Espagne-Maroc…autant d’artistes qui mettront en valeur pendant 10 jours l’importance des dialogues des cultures entre Orient, Occident et Afrique.
 
Outre les spectacles quotidiens, le festival de Fès s’ouvrira sur une création originale "Fès, Mémoire du Futur". Conçue par le comité culturel et artistique de la Fondation Esprit de Fès en collaboration étroite avec un large éventail d’artistes, la création mettra en scène l’histoire unique de la naissance de la ville impériale.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages