A lire aussi

17-08-2019 10:15

Hicham Daoui, un analphabète devenu licencié derrière les barreaux

D’analphabète à licencié en droit privé le tout, derrière les barreaux. C'est le parcours atypique…
Rejoignez nous sur :
Culture

En présence de son DGA, Rachid Fadouach, Smeia l’importateur exclusif de BMW au Maroc a procédé aujourd'hui au lancement de deux grandes nouveautés dans sa gamme. «Grande» est d’ailleurs un qualificatif au sens le plus large du terme, puisqu’il s’agit de la version restylée de sa Série 7 et du tout nouveau X7.

La première a profité de son lifting de milieu de vie pour s’offrir un nouveau regard et s’améliorer sur tous les plans.La face avant évolue grandement avec l’adoption d’une calandre agrandie de 40% et de projecteurs affinés qui reçoivent en option la technologie laser-LED. Le traitement de la partie arrière s’affine également à l’image du jonc chromé qui relie les blocs de feux et se voit souligné d’un liseré lumineux du plus bel effet.

L’intérieur a droit à des habillages de sellerie inédits, comme ce cuir matelassé qui se retrouve jusque sur les garnitures des accoudoirs. En tant que «executive car» par excellence, la «7» offrant le nec plus ultra en matière de confort, avec outre un double vitrage, une kyrielle de sophistications dont un écran multimédia tactile à commande gestuelle, 4 sièges massant, ou encore, le stationnement à distance via une clé intelligente offerte d’office.

Mécaniquement, il est question de trois versions diesel que sont les 730d (265 ch), 740d (340 ch) et 750d (400 ch), puis trois autres à essence à savoir, les 740i (340 ch), 750i (530 ch) et 760Li (585 ch). La version hybride, elle, a profité du restylage pour améliorer ses performances. Ainsi, la 745e offre désormais 394 ch (contre 326 ch auparavant), tandis que son autonome (full électrique) atteint 50 à 58 km (contre 38 à 45 km auparavant). Cette nouvelle Série 7 est disponible dans le réseau Smeia dans une tranche tarifaire allant de 1.010.000 DH (730d Confort) à 1.435.000 DH (745Le Pack M).

Surnommé «le Président», le X7 ne remplace aucun autre modèle dans la gamme BMW, mais il se veut son nouvel étendard haut sur pattes. Doté d’un design tout aussi imposant et statutaire que la Série 7, le X7 s’étend sur 5,15 mètres de long et culmine à plus de 1,80 m. Des mensurations généreuses qui autorisent à cet allemand un coffre géant (jusqu’à 2.120 litres de volume) et un salon à 7 places.

Il est également possible d’opter pour une configuration à 6 places, avec deux sièges individuels au niveau de la seconde rangée. Dans cette dernière, le confort est digne de celui d’un fauteuil en classe affaires et l’équipement est tout sauf pingre. Jugez-en : écrans multimédia reliés à des ports USB, réglages d’assise dans tous les sens et même porte-gobelets chauffant et réfrigérant ! C’est surtout le conducteur qui reste le plus privilégié à bord du X7 avec outre une visibilité panoramique de l’environnement extérieur, mais aussi des aides à la conduite dernier-cri. C’est le cas de l’affichage tête-haute, de la suspension active ou encore, du système de maintien dans la voie.

Fin du fin, le X7 reçoit d’office un habillage du pommeau du levier de vitesses en verre signé Swarovski ! Sous le capot, le choix se fera entre l’essence xDrive 40i (340 ch) et les versions diesel xDrive 30d (265 ch) et M50d (400 ch). Enfin, s’agissant des tarifs, le X7 est accessibles dès 939.000 DH (xDrive 30d Heritage) et plafonne à 1.505.000 DH (M50d M Sport). Des prix hors droits proportionnels plus connus sous le nom de taxe de luxe.

 

Les beaux jours arrivent et sont souvent synonymes de voyages. Une période en prélude de laquelle les clients passeront bientôt à l’acte d’achat. D’où l’intérêt des résultats d’une étude menée par Nissan sur l’attitude des parents face aux comportements de leurs enfants à bord. Il en ressort que «6 parents sur 10 admettent qu’ils ont du mal à se concentrer entièrement sur la route lorsque leurs enfants s’agitent dans la voiture».

Le même sondage ajoute que «les disputes arrivent en tête des mauvais comportements enfantins (72%), suivis par les pleurs et les caprices (66%), les coups de pied dans le siège du conducteur (62%), le détachement de la ceinture (43%) et le jet de jouets (39%)». Pour surmonter ces situations, certains parents choisissent d’occuper les enfants avec des tablettes ou smartphones (37%) voire des jouets (44%) quand d’autres proposent des chansons (53%) ou encore des friandises (32%).

En même temps, «4 parents sur 10 ont indiqué que les dernières technologies d’assistance à la conduite les rassurent avec leurs enfants à bord», dixit le document de l’étude qui veut prouver toute l’utilité des aides à la conduite que propose le Qashqai de Nissan. Outre le freinage d’urgence intelligent et les caméras AVM (à vision sur 360°), le pack Nissan ProPilot combine le régulateur de vitesse adaptatif, l’aide au maintien dans la voie et l’assistant de conduite en embouteillage. Résultat : même en présence d’enfants turbulents à bord, le conducteur d’un Qashqai profite davantage du plaisir de conduite, pour moins de stress, avec en prime une sécurité supplémentaire.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO