A lire aussi

13-12-2019 15:23

Egypte-Algérie: Un président controversé en félicite un autre

Alors qu'une marée humaine riposte dans les rues d'Alger contre les résultats des élections tenues…
Rejoignez nous sur :

En matière de développement durable, l’un des défis majeurs de la stratégie nationale demeure le niveau d’appropriation des objectifs par les citoyens et les parties prenantes. Mais certaines entreprises se démarquent déjà par leur stratégie environnementale. Le groupe OCP, un des leaders mondiaux de l’industrie du phosphate et de ses dérivés, en est un exemple éloquent.

Un jour historique. Le mardi 23 octobre, le leader mondial sur le marché du phosphate et premier producteur mondial d’engrais phosphatés a rejoint le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (WBCSD). Le WBCSD est une association internationale regroupant plus de 200 multinationales avant-gardistes agissant en faveur d’une croissance économique qui s’inscrit dans une perspective long-termiste et qui intègre les contraintes liées à l’environnement et au fonctionnement de la société. L’intégration de ce réseau mondial permettra au leader mondial de poursuivre la réalisation de ses ambitions de développement durable en collaboration avec de grands groupes internationaux partageant les mêmes objectifs et valeurs. Cette adhésion s’inscrit également dans le cadre de la stratégie environnementale du groupe, laquelle lui permet de renforcer son statut de producteur d’engrais parmi les plus durables au monde et, ainsi, de répondre aux objectifs de développement durable (ODD) fixés dans le cadre des instances de l’Organisation des Nations Unies.

À ce propos, le géant phosphatier s’est donné pour objectif d’accélérer l’ancrage des principes d’exemplarité environnementale, de symbiose industrielle et d’emploi efficient des ressources au sein de ses activités. Autant d’objectifs ambitieux dont l’approche vise à créer une nouvelle dynamique verte au sein du groupe en complémentarité avec l’écosystème industriel et la collaboration avec les communautés. Plusieurs importantes réalisations sont d’ores et déjà en œuvre. Ainsi, 70% de l’énergie consommée par l’OCP est désormais produite à partir de ressources propres.

À l’horizon 2028, le groupe a pour objectif de réussir à couvrir 100% de ses besoins en électricité grâce à l’énergie éolienne, solaire ou à la cogénération, procédé qui permet de récupérer l’énergie thermique dégagée lors de la production pour la convertir en énergie électrique. La gestion des ressources en eau a toujours été l’un des fers de lance de la stratégie de croissance durable initiée par l’OCP. En effet, plus de 30% des besoins hydriques ont pu être couverts sans recourir à l’eau conventionnelle en 2018. L’objectif du groupe est de parvenir à utiliser 100% d’eau non conventionnelle avant 2028. Rappelons également que la réduction des émissions de CO2 constitue un objectif primordial pour le royaume qui souhaite, à l’horizon 2030, diminuer ses émissions de gaz à effet de serre de 42%. L’OCP œuvre activement dans ce sens puisque le CO2 est le seul gaz à effet de serre généré de manière significative. En témoigne la réduction d’environ 400.000 tonnes d’émissions en CO2, fruit de l’installation du plus long slurry pipeline au monde, chose qui permet d’acheminer une grande partie de la matière première vers les usines ainsi que les ports et qui a également permis d’économiser l’équivalent de 1,3 million de m3 d’eau. À terme, l’objectif est d’atteindre des réductions de respectivement 930.000 tonnes de CO2 et de 3 millions de m3 d’eau. La nouvelle approche adoptée par le groupe OCP consiste à passer d’un schéma linéaire de consommation des ressources à une approche circulaire. Celle-ci se concrétise à travers quatre axes: la préservation des ressources, la production durable, la rationalisation de la consommation et la valorisation des déchets en ressources.

Le programme «Économie circulaire» participe à une meilleure création de valeur pour les clients et partenaires du groupe. Il bénéficie également à ses collaborateurs et aux populations qui vivent sur ses sites d’implantation. Plusieurs objectifs sont visés: zéro consommation d’eau conventionnelle, 100% d’énergie propre, réhabilitation des mines en projets agricoles structurants au profit des communautés, maîtrise des émissions et gestion des effluents, maximisation de la valorisation du phosphate à faible teneur, implémentation d’une agriculture intelligente, etc. En somme, innover pour bâtir un écosystème vertueux, basé d’une part sur une meilleure utilisation des ressources naturelles en ligne avec la démarche d’éco-conception et de durabilité du groupe, et d’autre part sur une minimisation des pertes et des déchets générés, mais aussi sur une valorisation plus complète des déchets, à la fois pour les activités minières et industrielles d’OCP. L’économie circulaire induit des changements profonds tout a long de la chaîne de valeur du groupe OCP. Ce dernier a ainsi adopté une approche holistique en la matière dans le but de promouvoir un modèle de développement inclusif et à impact positif. La «Sustainibility Platform» de l’OCP prend ainsi en considération tant la performance environnementale que l’engagement communautaire et la co-construction.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages