A lire aussi

18-12-2017 17:32

El Othmani annonce l’élaboration d’un nouveau rapport sur les CRI

Le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani a annoncé ce lundi à Rabat la constitution d’une…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO

Si le team Volvo Polestar et son pilote phare, Thed Björk remportent la saison 2017 du WTCC, Mehdi Bennani peut se targuer d’une 6e place mondiale et d’un podium au classement des pilotes indépendants.

Entre talent, motivation et vents ascendants… certains pilotes émergent plus vite que d’autres. C’est le cas de Thed Björk qui, après sa deuxième saison en WTCC seulement, décroche le titre de Champion du monde. Cela s’est passé le weekend dernier sur le circuit de Losail, au Qatar, ultime épreuve de la saison. Deux jours durant lesquels, le pilote suédois a brillé, bien qu’il n’ait ni remporté de course, hormis le contre-la-montre par équipe, ni fait de podium.

En revanche, Mehdi Bennani, lui, a magistralement bataillé lors de la première course, face à un Tom Chilton au haut de sa forme. Le pilote marocain du Sébastien Loeb Racing a pris la tête de la course, six tours durant, avant de terminer à la seconde place. Lors de la course suivante, la C-Elysée de Bennani s’est vue endommagée après un contact au premier virage avec la voiture d’un Yvan Muller qui effectuait son retour en WTCC. Dépité, car forcé à l’abandon, Bennani déclarera plus tard : «Hélas, une touchette m’a éliminé d’entrée lors du deuxième départ, et je n’ai pas pu défendre mes chances jusqu’au bout en WTCC Trophy». Au final, Mehdi Bennani clôt la saison avec 234 points à la 6e place du classement général et totalise 128,5 pts au classement des pilotes indépendants (WTCC Trophy Drivers), soit la troisième marche du podium. Sur les 10 grands prix de la saison, le pilote marocain peut être fier d’avoir remporté trois courses (en Hongrie, au Portugal et à Macau) et d’avoir signé quatre podiums (à Marrakech, au Nürburgring, en Argentine et au Qatar). Un bilan plus qu’honorable pour Bennani qui garde bon espoir dans son team pour la saison prochaine. «Je suis particulièrement fier de toute mon équipe, sans qui nos pilotes n’auraient pu réaliser pareilles performances. Place maintenant à quelques jours de repos, avant de se remettre rapidement au travail, pour faire encore mieux en 2018», a-t-il déclaré.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages