A lire aussi

18-06-2018 19:09

L’UIC et l’UPM s’allient avec emlyon business school

L'Université internationale de Casablanca (UIC) et l'Université privée de Marrakech (UPM)…
Rejoignez nous sur :

À l’instar des grandes compétitions internationales de la FIFA, la CAF a introduit l’arbitrage vidéo lors de ses coupes, et cela commence par son expérimentation durant le CHAN. En effet, pour les matchs de la 2e journée du groupe A, une session hors-ligne de la technologie VAR (Video Assistant Referees) a été expérimentée.

Cette exigence émane de l'International Football Association Board (IFAB), qui fait de la simulation dans les conditions du réel un préalable et une condition sine qua non en vue du feu vert à l’implémentation de la technologie et son usage. La CAF a prévu d'expérimenter le VAR à partir de la fin de la phase de groupe. 


D’ailleurs, une délégation composée de deux responsables de la FIFA est présente à Casablanca à cet effet. Elle fournira l’assistance et le soutien aux équipes de la CAF et supervisera les sessions hors ligne. Le duo est composé de Michael Bossler, directeur de l'arbitrage de la FIFA, et de Carlos Velasco Carballo, instructeur de la FIFA et responsable du projet VAR pour la Coupe du monde - Russie 2018.


L’IFAB, instance qui détermine et fait évoluer les règles du jeu du football, a décidé, lors de sa 130e Assemblée générale annuelle tenue à Cardiff le 5 mars 2016, d’approuver le principe d’une période expérimentale de deux ans de l’arbitrage vidéo pour des erreurs évidentes ayant un impact sur le cours d’une rencontre, entre autres.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages