A lire aussi

19-07-2018 09:44

Télécoms : L’INPT devient l’École du digital

Le nouveau repositionnement de l’Institut national des postes et télécommunications (INPT), validé…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour une Afrique solidaire

Désireux de se renforcer, les clubs du championnat marocain guettent la bonne affaire pour consolider leur effectif par des renforts de taille. D’habitude calme, le mercato hivernal a du mal à prendre son élan cette saison car les clubs ne veulent pas se précipiter et cherchent comment tirer leur épingle du jeu, surtout lors du recrutement d’un joueur d’origine africaine. La bonne affaire de ce mercato hivernal pour les clubs nationaux est l’organisation du CHAN, coupe d’Afrique des joueurs locaux.

En effet, plusieurs clubs suivront de très près cette compétition car ils n’ont pas les moyens de s’attacher les services des recruteurs qui supervisent l’ensemble du continent africain. Sans oublier le nouveau règlement de la fédération, lié aux joueurs étrangers d’origine africaine. Aucun joueur ne pourra parapher un bail avec une équipe marocaine sans avancer un justificatif attestant d'au moins dix sélections nationales dans les compétitions officielles de la FIFA. Plusieurs internationaux subsahariens de la Botola Pro ont tapé dans l’œil de leur équipe actuelle en signant de belles performances lors d’anciens CHAN. Il s’agit des deux Burkinabè, Youssoupha Daio, du RSB de Berkane, et de Valentine Zoungara, du CAK de Khénifra, le Gabonais Samsung Mbengue, du Raja de Casablanca, et du Nigérien du WAC de Casablanca, Chisom Chikatara. Ce dernier a fait l'objet d'une surenchère entre plusieurs clubs du contient tels que le Zamalek d’Égypte et quelques écuries scandinaves avant d’atterrir au WAC. Le CHAN constitue donc une occasion rêvée de voir sur le terrain des joueurs de plusieurs équipes et essayer de flairer la bonne opportunité, même pour les petits budgets européens. D’ailleurs, les seize équipes de la Botola Pro et quelques-unes de la deuxième division se sont mises à étudier les listes des joueurs convoqués par les sélectionneurs nationaux.

Seul bémol, le marché hivernal ferme ses portes le 20 janvier, ce qui risque de contraindre les clubs et de faire tomber à l’eau plusieurs transferts car le CHAN sera toujours disputé. Pour y remédier, la Fédération royale marocaine de football se dirige vers le prolongement du mercato hivernal. Ce prolongement sera probablement accordé suite à la demande de plusieurs clubs de la Botola. L’instance dirigeante du football vert et rouge devrait accepter cette requête pour permettre aux équipes marocaines de recruter les meilleurs éléments de cette compétition, et ne pas juger les joueurs sur un seul match. Les clubs devront attendre la fin de la compétition pour les enrôler car, en cas de transfert d’un joueur de ses équipes nationales locales avant le début de la compétition, il n’aura plus le droit de participer au CHAN car il ne sera plus un joueur local.

Plusieurs écuries de la Botola suivent de très près des joueurs qui vont participer au CHAN avec leur sélection. Parmi elles, le Wydad, qui compte s’offrir l’attaquant zambien Augustine Kabaso Mulenga, la star du FC Zanaco, mais la fédération zambienne fait les mains et les pieds pour retarder la transaction jusqu’à la fin du CHAN. Ce n’est pas tout: le Raja voudrait recruter Ezekiel Bassey, ailier du club nigérien d'Enyimba FC. Pour rappel, le Championnat d’Afrique des Nations se tiendra au royaume du 13 janvier au 4 février.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages