A lire aussi

14-12-2017 11:01

14-12-2017

Télécharger le PDF
Rejoignez nous sur :
Sport

La planète football serait la cible d’une cellule pro-Daesh via l’un de ses canaux de propagande dit «Wafa Media Foundation».

Ce sont bien l’entraîneur Didier Deschamps et les joueurs Lionel Messi, Neymar Junior et Cristiano Ronaldo qui seraient dans le viseur de la cellule pro-Daesh qui comporte des membres de la cellule terroriste.

Dans un photo-montage chopé par «SITE Intelligence Group», entreprise américaine spécialisée dans la veille de vidéos des groupes terroristes, l’entraîneur de la sélection française a été qualifié d’«ennemi d’Allah». On le voit en otage menotté par un homme cagoulé qui braque son arme sur lui.

L’argentin Messi apparaissait aussi en tenue de prisonnier derrière des barreaux de prison avec l'œil gauche ensanglanté.

Cristiano-Daesh
Daesh-Asensio
Deschamps-Daesh
Messi-Daesh
Neymar-Daesh

La star brésilienne du PSG est quant à elle agenouillée et en pleurs devant un membre de Daesh, avec - apparemment - le cadavre de Messi allongé au sol.

Puis c’est au tour des stars du Real de Madrid, le Portugais Cristiano Ronaldo et l'espagnol Marco Asensio. Le premier est vu dans le photo-montage blessé et à genoux devant un homme brandissant un couteau. Le second, le prodige madrilène Marco Asensio est quant à lui qualifié de sioniste et de leur pire ennemi. On voit ce dernier agenouillé avec derrière lui un membre de Daesh.

Cette branche non-officielle de Daech a bien émis certains messages dont : «Nous allons continuer à vous terroriser et à ruiner vos vies». Selon les révélations de France Inter, Mohamed Abrini, «l'homme au chapeau» suspecté d'avoir aidé à préparer les attaques de Paris et de Saint-Denis en 2015 ainsi que celles de Bruxelles en 2016, en juin dernier, aurait confié aux juges la volonté de Daech de frapper l'Euro 2016.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages