A lire aussi

14-11-2017 10:07

Marchés de l’assurance et de la réassurance : Le statu quo préservé

Dans les primes émises, les parts de marché des entreprises d’assurances et de réassurance n’ont…
Rejoignez nous sur :
Sport

 

Le Marocain Mohamed Mezouari (76 kg) a remporté la 3e édition du grand Prix du roi Mohammed VI de kick-boxing, disputée aux premières heures de la matinée de dimanche dans la salle couverte Ziaten de Tanger.


Surnommé Mootje Hamicha, Mezouari s'est adjugé le titre après sa victoire par KO face au Thaïlandais Thongchai Sitsongpeenong, leader du circuit mondial «Glory» (135 victoires).


Mezouari, qui compte à son actif plusieurs consécrations, signe ainsi sa 22e victoire par KO. Le jeune Marocain qui disputait son premier combat sur le sol national a en effet réussi de belles prouesses ces derniers temps.


Il a battu Hinata Watanabe au Japon, brillé au Kunlun fight et remporté le tournoi du KF 57 en battant Arman Hambaryan. Il a aussi atteint la finale du Kunlun fight 43 face à Sittichai.


De son côté, lors de son parcours, Thongchai a battu des adversaires prestigieux comme Yodwicha, Damien Alamos, Youssef et Yassine Boughanem, Fabio Pinca, Samy Sana, Rungrawee et Fahmongkol.


Au total, 18 combats ont opposé plusieurs champions du monde de différents pays dont celui entre le Marocain Ilyas Chakir et le Turc Ozcan Tayfun (72,5 kg) remporté par ce dernier aux points.


Organisée par la Fédération royale marocaine de kick-boxing, muay-thai forms, savate et autres sports assimilés, en coopération avec la Fondation Fight League et la Ligue du Nord.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages