A lire aussi

19-07-2017 10:39

Empreinte environnementale des produits : L’UE sensibilise le Maroc

L’Union européenne entend mettre en place son système d’empreinte environnementale des produits…
Rejoignez nous sur :
Sport

L’avenir du sélectionneur à la tête de l’équipe nationale est en passe de devenir une véritable machine à produire de l’intox. À commencer par un média ivoirien qui a révélé l’existence de négociations entre la Fédération ivoirienne de football et le technicien français. Mais c’est le portail sénégalais senenews.com qui a brouillé les pistes en annonçant la démission de sélectionneur national pour entraîner les Lions de la Téranga.

Le portail sénégalais est allé jusqu’à annoncer que Renard s’est installé dans la ville côtière de Saly Portudal avec son épouse sénégalaise. Aujourd’hui, le magazine France Football (FF) a remis une nouvelle couche en titrant : Maroc : Hervé Renard sur le départ ?. On peut lire dans le off «Prudent», publié par FF aujourd’hui : «Vainqueur de la CAN 2015 avec la Côte d'Ivoire, il aurait été récemment sondé par ses anciens dirigeants. Les Éléphants sont en lice pour les qualifications à la Coupe du Monde 2018... dans le groupe du Maroc. Le technicien français serait en pleine réflexion».

De son côté, la fédération ne semble pas prêter crédit à ces «rumeurs» et s’est contentée de publier un communiqué pour faire savoir à qui de droit qu’Hervé Renard restera le coach des Lions de l’Atlas et démentir les rumeurs autour de son engagement avec une autre sélection. La question qui demeure est : qu'en est-il de la sérénité d'Hervé Renard au milieu de cette bataille médiatique, alors qu'il doit se pencher sur la préparation des qualifications de la Coupe du Monde 2018 et la CAN 2019.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages