A lire aussi

21-05-2018 10:42

Quand les jeunes s’approprient le théâtre

Jusqu’au 27 mai, la deuxième édition du Festival «Aji Tfarej» met en avant la talent de la relève.…
Rejoignez nous sur :

La saison dernière, la petite équipe de Leicester sortait de l’anonymat en marchant sur le Big Four anglais pour remporter un titre de Premier League. Claudio Ranieri, qui n'avait, jusque-là, rien remporté de sa carrière a été sacré roi du football en Angleterre et a été élu meilleur entraîneur, titre décerné par la FIFA. Grâce à des Jamie Vardy, Riyad Mahrez ou encore N'golo Kanté au sommet de leur art, Leicester a fait des miracles au King Power Stadium. Mais depuis le début de l’année, la logique a repris ses droits et les Foxes redeviennent des joueurs qui peinent à gagner des matchs au point que le club est menacé de relégation.

Le vendredi, la décision de licenciement de Ranieri est tombée comme un couperet. Aiyawatt Srivaddhanaprabha, vice-président de Leicester, a annoncé le licenciement du technicien italien sur le site du club: «Cela a été la décision la plus difficile que l'on ait eue a prendre lors de ces sept dernières années et depuis que King Power a racheté Leicester City. Mais nous avons le devoir de mettre les intérêts à long terme du club au-dessus de tout sentiment de sentiment personnel, aussi important soit-il (...)».

Ce dimanche matin, la presse anglaise a annoncé plusieurs candidats au poste dont Nigel Pearson, ancien coach de Leicester, Guus Hiddink ainsi que Roberto Mancini. Affaire à suivre.

GCAM Monde rural

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages