A lire aussi

21-01-2020 14:31

UK-Morocco Business Dialogue: Turbo sur la coopération !

Image
Le dialogue des affaires Maroc-Royaume Uni qui redéfinit les contours de la politique étrangère…
Rejoignez nous sur :

"Trop d'eau, Trop peu d’eau !". C'est pour soulever la question du stress hydrique, que Marrakech s'apprête à accueillir le premier "Hackathon Water"

Programmé du 13 au 15 décembre prochains, l'événement est organisé par "Emerging Business Factory" et sa Fondation en partenariat avec la Coopération internationale allemande pour le Développement (GIZ), la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM), le Conseil de la région de Marrakech-Safi et le conseil Communal de Marrakech.

Objectif: rassembler des acteurs de la technologie et de l’innovation autour de l’utilisation du digital pour concevoir collectivement des solutions novatrices à la problématique du stress hydrique, indique un communiqué des organisateurs.

Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre du projet du Plan national de l’Eau en vue d’éviter au pays des problèmes liés à la pénurie de l’eau potable et d’irrigation d’ici 2050, s’assigne également pour objectif de faire de l’utilisation de l’eau dans la région un mode de consommation durable et éco-responsable. Il s’agit ainsi d’un challenge à développer sur trois environnements distincts : l’Agriculture (70% de la consommation mondiale), l’Industrie (22%), et la consommation Domestique (8%), explique le communiqué.

Ce Hackathon est ouvert aux ingénieurs, designers, développeurs, entrepreneurs, startups, citoyens et élus.

A l’issue des travaux de cette rencontre, un jury récompensera trois projets selon trois critères : degré d’innovation, rapidité d’implémentation et degré d’Impact, relève la même source, soulignant que les équipes projets bénéficieront de l’accompagnement et de l’expertise de "Emerging Business Factory" et de ses partenaires pour prototyper et déployer leurs projets.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages