A lire aussi

05-11-2019 11:07

L'Espagne se félicite de sa coopération avec le Maroc dans la lutte contre l’immigration clandestine

Résultat de recherche d'images pour "Pedro Sanchez leseco.ma"
Le président du gouvernement espagnol en fonction, Pedro Sanchez, s'est félicité du niveau de la…
Rejoignez nous sur :

Les travaux pour la remise à niveau de la Vallée des oiseaux mobilisera une enveloppe de 58,8 MDH. Le coût  des études, y compris les frais d’intervention du maître d’ouvrage délégué, nécessiteront plus de 6 MDH. Le lancement des travaux est prévu en juin 2020.

L’opération de revalorisation de la Vallée des oiseaux, à Agadir, nécessitera un montant provisoire estimé à 58,8 MDH. C’est du moins ce qui ressort de la seconde convention dédiée à l’opérationnalisation de la mise à niveau de cet espace étalé sur 3 ha. D’une durée d’une année, cette convention a été validée lors de la session extraordinaire d’octobre du Conseil préfectoral d’Agadir Ida Outanane. Elle permettra l’exécution des études préliminaires, techniques et architecturales à hauteur de 6 MDH. Une fois que la convention reçoive le visa du Wali, le montant sera directement versé au compte d’Al Omrane, crée spécifiquement à cette opération. À l’instar de la première convention ayant consacré 1,70 MDH à l’étude de faisabilité et la programmation de ce projet, c’est la société Al Omrane Agadir qui est le maître d’ouvrage délégué (MOD) de ce projet. Elle touchera à l’image de la première convention 7% des redevances au titre des exercices 2019 et 2020 sur le montant de 6 MDH précité (soit 322.885 DH).

En vertu de l’article n°6 de ladite convention, Al Omrane Agadir s’engage à réaliser les études techniques et architecturales mais aussi préparera les documents nécessaires pour l’acquisition des autorisations administratives pour l’accomplissement des travaux. À cela s’ajoute le lancement des appels d’offres relatifs aux études et au suivi de leur conformité avec les marchés lancés.

Dans le détail, le montant de 6 MDH sera consacré aux études topographiques qui nécessiteront 147.000 DH en plus des études architecturales qui mobiliseront 2,4 MDH. Le reste sera consacré aux appels d’offres ouverts relatifs à l’étude du paysage, aux études techniques, de contrôle et de géotechnique en plus de la réalisation de la plaquette d’intention.

Pour rappel, à l’issue la validation de la première convention d’une enveloppe d’1,70 MDH dans le cadre de la session ordinaire du Conseil préfectoral d’Agadir Ida Outanane en septembre 2018, une réunion d’initiation afférente à l’étude pour la définition, la faisabilité et la programmation de projets de revalorisation de la Vallée des oiseaux a été tenue au siège de la wilaya de la Région Souss-Massa. Ce sont les cabinets français «AP.Culture» et «Horwath HTL» qui ont assisté pour la réalisation de cette étude, Al Omrane Agadir, le maître d’ouvrage délégué (MOD).

L’étude en question avait pour mission la réalisation d’une analyse dynamique afin de mettre en perspective l’évolution des besoins du parc et ses fonctionnalités en plus de la présentation du concept et ses conditions de faisabilité ainsi que l’élaboration du programme général de consultation et l’assistance en phase de concours. Aujourd’hui, le site situé à l’intersection de trois artères principales du centre-ville d’Agadir entre les avenues Hassan II, Mohammed V et 20 août avec deux principales façades est en dégradation totale depuis des années. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages