A lire aussi

14-10-2019 09:37

Le Maroc remporte à Abu Dhabi le Championnat arabe du muay-thaï

La sélection marocaine a remporté le Championnat arabe du muay-thaï qui a pris fin dimanche dans la…
Rejoignez nous sur :

50 MDH seront affectés au financement du programme intégré de mise à niveau de l’espace rural de la région, 30 MDH seront dédiés au programme de développement de la province de Jerada et 10 MDH serviront à la réalisation de la voie de contournement de Nador.

En 2020, les recettes du Conseil de la région de l’Oriental devraient avoisiner les 738 MDH alors que les dépenses de fonctionnement devraient atteindre 227,6 MDH, en baisse de 12,4 MDH par rapport à l’exercice 2019. C’est ce qui ressort du budget du conseil validé à l’unanimité lundi dernier. Quant à l’excédent prévisionnel, estimé à 510,3 MDH, ce dernier sera affecté à la réalisation de plusieurs projets de développement. Il servira en outre au financement du programme intégré de mise à niveau de l’espace rural de la région à hauteur de 50 MDH. Près de 30 MDH seront dédiés au programme de développement de la province de Jerada.

Pour la réalisation de la voie de contournement de Nador, un investissement de 10 MDH a été prévu. Enfin, un budget de 12 MDH a été alloué à la réalisation des projets d’aménagement des infrastructures hydro-agricoles des périmètres irrigués des communes rurales de Béni Tadjit et Talsint. L’excédent servira aussi au financement de l’acquisition de bus scolaires, d’ambulances et de camions-citernes au profit des communes de la région (10 MDH), la construction, la modernisation et la réhabilitation des espaces de la mémoire historique, des centres du patrimoine culturel et des musées (5 MDH) et la création d’espaces de lecture (3 MDH).

Sur un autre registre, la session du conseil régional a été marquée par la validation de plusieurs projets de convention de partenariat. C’est le cas, entre autres, d’une convention de partenariat avec l’Agence marocaine de coopération internationale pour l’appui des étudiants issus d’Afrique subsaharienne. Les autres conventions portent sur un accord de développement du «train touristique» reliant Oujda à Bouarfa, lainsi que la création de centres de formation professionnelle de proximité et la réalisation de projets au sein des préfectures d’Oujda-Angad, Berkane, Jerada et Figuig dans le cadre du programme d’urgence exceptionnel pour le développement des zones frontalières (2018-2019). Par ailleurs, des projets d’avenant à des conventions de partenariat portant sur la promotion de l’activité conteneurs au port de Béni Ensar ont été adoptés.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages