A lire aussi

14-10-2019 12:58

Sécurité des données bancaires. LMPS investit le marché africain

Le spécialiste marocain des métiers de la cybersécurité LMPS Group a signé récemment un contrat de…
Rejoignez nous sur :

Pour l’année 2020, la commune de Fès disposera d’un budget prévisionnel de l’ordre de 742 MDH. Plus de 79% des dépenses de ce budget seront absorbés par les salaires, les paiements annuels de la dette, la gestion des déchets ménagers, la consommation publique (eau, électricité) et par des décisions judiciaires contre la commune.

Le Conseil communal de Fès a validé à la majorité en son projet de budget pour l’année 2020, qui se hisse à près de 742 MDH. Plus de 68% des recettes prévues proviennent des impôts et des taxes locales (506 MDH), les 32% restants étant principalement générés par la TVA (236 MDH).

Dans le détail, le conseil prévoit la réception de 12 MDH de taxes d’hébergement dans les unités hôtelières de la ville et 95 MDH de taxes sur les services communaux. S’agissant de la taxe sur les terrains non bâtis (TNB), la trésorerie du conseil s’attend à des recettes avoisinant les 128 MDH, outre 28 MDH provenant des taxes sur les opérations de construction. Quant à la taxe professionnelle et aux impôts sur les débits de boissons, ceux-ci rapporteront respectivement 87 et 12 MDH à la commune. Les taxes sur les recettes du marché de gros des fruits et légumes seront de 15 MDH. Concernant les dépenses, Driss El Azami El Idrissi, maire de Fès, a fait savoir que 82% des dépenses du budget seront accaparés par les charges fixes de la commune. Ainsi, les salaires des fonctionnaires et ouvriers de la commune se taillent la part du lion avec 213,5 MDH, soit 28,7% du budget. Il faut noter que cette rubrique du budget a connu une augmentation de 24 MDH entre 2019 et 2020. On retrouve en deuxième position les déchets ménagers.

En effet, la commune a dédié une enveloppe de 164 MDH (22,1% du budget) au paiement des prestations de la société délégataire responsable de la gestion des déchets ménagers de la ville. Plus de 54,9 MDH seront absorbés par le Fonds d’équipement communal (FEC) et 50 MDH seront alloués au paiement des factures d’eau et d’éclairage public. Lors de cette rencontre, et conformément aux dispositions de l’article 249 de la loi organique 113.14, le conseil a dédié une enveloppe de 74,4 MDH, soit 10% de son budget, aux six arrondissements de la ville de Fès, contre 72 MDH une année auparavant. L’arrondissement de Zouagha, le plus peuplé, bénéficiera d’une enveloppe de 14,4 MDH, suivi de l’arrondissement Agdal et d’El Mariniyine (13,3MDH). Les arrondissements de Saiss et de Jnane El Ouard auront un budget de 12,36 MDH chacun, tandis que l’arrondissement de Fès-Medina se verra remettre une enveloppe de 8,2 MDH.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages