A lire aussi

19-11-2019 21:30

En hommage à Hassan II, le roi fait dons au mausolée Moulay Ali Cherif et la zaouïa Kadiria

A l'occasion du 21ème anniversaire de la disparition de Hassan II, une Commission royale a procédé,…
Rejoignez nous sur :

La Secrétaire d’État chargée du développement durable, en déplacement à El Jadida, a passé en revue la stratégie nationale en matière de protection de l’environnement ainsi que les réalisations à l’échelle locale. La Journée mondiale de l’environnement sera célébrée le 17 juin à Rabat.

Nezha El Ouafi, secrétaire d’État chargée du développement durable (SEDD) a célébré «avant l’heure» la Journée mondiale de l’environnement à El Jadida, prévue 17 juin. Ainsi, la secrétaire d’État a notamment rappelé le contexte de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement ainsi que les engagements internationaux du Maroc qui a participé au Sommet de la terre en 1992. «Le Maroc a enregistré d’importantes avancées en matière de préservation de l’environnement et est même considéré comme pionnier en la matière par rapport aux pays de la région. Toutefois, il faut reconnaître qu’il y a encore plusieurs défis et contraintes à transformer en opportunités de développement durable», a-t-elle déclaré.

Abordant les réalisations dans la région de Casa-Settat, elle a souligné que son département y a déjà réalisé, avec ses partenaires, le Plan régional de lutte contre le réchauffement climatique et le Plan régional de préservation de l’environnement et y a contribué à l’opérationnalisation de programmes de mise à niveau environnementale dont le Programme national d’assainissement liquide (PNA) qui a concerné El Jadida, Azemmour, Ouled Frej, Bir El Jdid, Sidi Ismail et Moulay Abdessalam avec un budget de 385,4 MDH. Sur le volet de la gestion des déchets, le SEDD accorde un grand intérêt au Programme national de gestion de déchets réalisé en partenariat avec le ministère de l’Intérieur à travers le Plan directeur d’El Jadida (56, 5 MDH) et le Plan directeur régional de gestion des déchets industriels, médicaux et pharmaceutiques non dangereux, des déchets ultimes, agricoles et inertes. C’est dans ce cadre qu’un centre d’enfouissement et de valorisation des déchets (CEV) d’El Jadida est en cours de préparation.

Concernant la qualité de l’air, Nezha El Ouafia rappelé que son département a lancé avec différents partenaires nationaux (Fondation Mohammed VI pour l’environnement, ministère de l’Industrie et le ministère de l’Intérieur), le Programme national de l’air (PNAir), un programme visant le renforcement du réseau de surveillance de la qualité de l’air. C’est dans ce cadre que le SEDD a réalisé en 2011, le cadastre de l’air de la ville d’El Jadida (une base de données évolutive avec des plans de réduction d’émission de GES et de polluants de l’air de sources fixe et mobile) et a créé en 2016 le Comité régional de suivi de la qualité de l’air. Des initiatives également appuyées par la signature d’une convention de mise à niveau environnementale du secteur de la poterie avec un appui fi- nancier de l’ordre de 3 MDH pour l’acquisition de fours à gaz. Enfin, la Secrétaire d’État a appelé à la création de clubs de l’environnement au niveau des établissements scolaires, ce qui permettra d’amplifier la sensibilisation sur le respect des écosystèmes et la préservation des ressources naturelles

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages