A lire aussi

24-06-2019 13:49

Marrakech. Une bande spécialisée dans le trafic de drogue démantelée

Les services sécuritaires de Marrakech ont procédé en fin de semaine dernière, au démantèlement…
Rejoignez nous sur :

Le binôme Mohamed Berrada Rkhami/Omar Tajmouati reste aux commandes de la CGEM Fès-Taza. Durant la période de 2016-2018, le nombre de nouvelles adhésions est passé de 23 à 200, enregistrant une évolution de 809%. Avec un total de 323 membres, la CGEM Fès-Taza occupe actuellement la troisième place en termes d'adhérents.

Les chefs d’entreprises membres de la CGEM Fès-Taza se sont prononcés ce mercredi 12 décembre 2018, lors de l’Assemblée générale ordinaire et élective. À l’issue des élections, Mohamed Berrada Rkhami et Omar Tajmouati ont été désignés président et vice-président général de la CGEM Fès-Taza avec 276 voix, tandis que leurs rivaux Hamza Ben Abdellah et Hassane Omari ont obtenu 183 voix (39,4%) sur un total de 461 suffrages exprimés pendant l'opération électorale, dont deux votes annulés. À l’issue des élections, l’équipe gagnante a promis de défendre les intérêts économiques des entreprises de la région durant la période 2018-2021 tout en veillant à ce que la CGEM reste indépendante.

D’après les membres de la CGEM, ce résultat n’est pas fortuit: en effet, durant son mandat, le tandem a tenu à réunir les membres du bureau afin d'élaborer une feuille de route déclinant les points essentiels de leur plan d’action. Ce dernier avait donc pour principale mission de sensibiliser toutes les entreprises de la région à l'importance de l'adhésion à la CGEM, afin de constituer une force de travail, de proposition et de lobbying. Sur ce point, le nombre des membres de la CGEM Fès-Taza est passé de 100 en 2016 à 323 membres au 12 décembre 2018, avec 287 membres à jour.

Ainsi, le nombre de nouvelles adhésions est passé de 23 à 200 adhésions, enregistrant une évolution de 809%. Concernant le chiffre d’affaires de la CGEM, il est passé de 427.000 DH à 1.057.000 DH. Il faut noter que, durant cette période, le bureau de la CGEM s’est imposé dans le cadre de la nouvelle régionalisation en tant qu’interlocuteur incontournable auprès des autorités régionales et locales en vue de l'organisation de l'action des entreprises de la région, de la défense de leurs intérêts et de leur représentation.

Le bureau a également renforcé ses partenariats avec les différentes institutions locales et a proposé au Conseil d’administration de la CGEM nationale des mesures et solutions à apporter aux problèmes propres à la région, conformément à l'article 29-1 des statuts de la CGEM. Il s'agit notamment de militer pour restaurer l’égalité des territoires. Il faut noter que, lors de cette rencontre et avant de passer aux urnes, les membres de la CGEM Fès-Taza ont approuvé à une très large majorité le rapport moral et financier 2016-2018. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages