A lire aussi

18-03-2019 13:01

Flash hebdomadaire

Image par défaut
Marché actions Les avertissements sur les résultats des sociétés de la cote foisonnent en cette…
Rejoignez nous sur :

Pour sa mise à niveau urbaine, la province d’Ifrane a connu la réalisation entre 2016 et 2017 de sept programmes nécessitant une enveloppe de près de 550 MDH. Durant l’année 2018, seule la ville d’Azrou a bénéficié d’un investissement de 318 MDH pour la mise en œuvre de son programme de mise à niveau urbaine.

La province d’Ifrane planche sur sa mise à niveau urbaine. Dernièrement, les responsables de la ville d’Azrou ont validé une panoplie de projets de mise à niveau urbaine pour la ville. Doté d’une enveloppe de 318 MDH, ces projets visent à améliorer le tissu urbain de la ville et à renforcer son attractivité. Parmi ces projets, il y a celui relatif à la mise à niveau de l'ancienne médina d'Azrou pour un coût global de 11 MDH, la qualification des quartiers sous-équipés (79,66 MDH), le renforcement de la connectivité entre les quartiers (136,2 MDH), l'aménagement des espaces verts (31 MDH) et le développement des équipements sociaux de proximité (60,14 MDH). Ce programme vise également le renforcement de l'infrastructure routière et de l'éclairage public, le désenclavement de certains quartiers, la création de parkings et espaces verts, la mise en place de structures de protection de la ville contre les inondations, le renforcement du réseau d'assainissement liquide et le développement de l’infrastructure sportive. Il est à noter que la province d’Ifrane a vu le lancement, entre 2016 et 2017, de sept programmes d’un montant global de 548,86 MDH axés sur la mise à niveau urbaine. Ces programmes portent généralement sur la requalification de quartiers à Azrou et Ifrane ainsi que de centres ruraux de Sidi Makhfi, Ain Leuh et Dayet Aoua. Lors de journées portes-ouvertes organisées récemment à Ifrane sur le thème «solidarité sociale pour un habitat décent».

Le directeur provincial du ministère de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Hamid Ibrahim a expliqué qu'«en ce qui concerne la lutte contre l’habitat menaçant ruine, la ville d’Azrou et les centres montants au niveau de la province d’Ifrane ont connu cette année le lancement de programmes pour une enveloppe budgétaire de 340,48 MDH». Dans ce cadre, deux programmes «villes sans bidonvilles» ont été également lancés dans les villes d’Azrou et Ifrane. Ils visent le recasement des habitants des bidonvilles d’Azrou et des quartiers périphériques de la ville d’Ifrane (Tarmilate et Tighboula) pour un montant global de 42,2 MDH. «En matière de politique de la ville, des programmes de mise à niveau des centres ruraux de Tizguite, Oued Ifrane et Timahdite sont à l’étude», note Hamid Ibrahim, rappelant au passage la réalisation de neuf projets de logement social à Ifrane (01) et Azrou (08) par la société Al Omrane et d’autres promoteurs immobiliers privés qui ont réalisé un total de 196 logements. «L’ensemble de ces programmes s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action global divisé en deux axes. Le premier concerne les programmes à caractère correctif visant l’amélioration des situations existantes (villes sans bidonvilles, Habitat menaçant ruine, restructuration…) tandis que le second porte sur les programmes à caractère préventif (promotion de l’habitat social et de la politique de la ville)», précise Hamid Ibrahim. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages