A lire aussi

12-11-2018 15:19

Casablanca : Premier Forum des clubs et associations des étudiants de l'UHIIC

L’Université Hassan II de Casablanca (UHIIC) organise, lundi prochain, la première édition du…
Rejoignez nous sur :

Le Conseil communal de Meknès vient d’adopter à l’unanimité le projet de prorogation de la durée du contrat de la société City Bus pour la gestion du service de transport public urbain collectif par autobus, et ce pour une durée de sept ans de 2020 à 2027. Dans ce cadre, la société s’engage à augmenter le nombre de bus en circulation de 101 à 130 à partir de 2019, et d’inclure des bus de nouvelle génération, dont des bus électriques et des mini-bus.

City Bus Transport prolonge la durée de son contrat, pour la gestion du service de transport public urbain collectif par autobus, avec la commune de Meknès jusqu’en 2027. Cette décision, validée à l’unanimité lors de la dernière AGO de la commune, va permettre d’augmenter le nombre de bus en circulation dans la ville. Celui-ci passera de 101 à 130 entre 2019 et 2027, et inclura des bus de nouvelle génération, dont des bus électriques et des minis-bus.

«Le service de transport public urbain collectif par autobus à Meknès est exploité par voie de concession dont la convention a été établie entre le Conseil communal de Meknès et la société City Bus, chargée du service depuis 2005 dans la ville. Cette convention, qui est conclue pour une période de 15 ans, vient à échéance le 31 juillet 2020», explique Abdellah Bouanou, maire de Meknès. Et d’ajouter: «Dernièrement, la société concessionnaire a formulé une demande de prorogation de la durée du contrat pour une durée de sept ans, conformément aux dispositions de l’article 5 de la convention».

Le conseil de la commune de Meknès a accepté le principe de prorogation du contrat sous réserve de révision de certaines dispositions de la convention. La convention de prorogation stipule que le concessionnaire doit informer les usagers du service et le grand public de ses horaires, assortis de cadencements facilitant leur mémorisation, et communiquer trimestriellement une copie à la commune dans le cadre du planning de l'exploitation du réseau. Il faut noter que la fréquence de passage des bus est un critère témoignant de la qualité du service offert aux passagers. À cet égard, le concessionnaire doit mettre sur chaque ligne suffisamment de bus pour combler la demande horaire des usagers sans que le temps d'attente des usagers dépasse les 30 minutes, sauf contrainte d'exploitation indépendante de la volonté du concessionnaire. City Bus s’engage également, pour les lignes structurantes dans le périmètre de la commune de Meknès, sur une cadence inférieure à 10 minutes dans le centre et desservant de la commune pendant les heures de pointe dans un premier temps. Cette cadence ne doit en aucun cas dépasser les 20 minutes le reste du temps. Le parc d'autobus nécessaire à l'exploitation

À travers la prorogation du contrat de concession du service de transport public par autobus, City Bus s'engage à mettre en place un parc opérationnel composé de bus standards de 12 m ainsi que de bus articulés ou à double étage et de bus suburbains, afin de répondre aux attentes et besoins de la population meknassie. La prorogation du contrat portant sur une durée de sept ans, le concessionnaire est tenu de renouveler le parc dans son intégralité afin de répondre aux caractéristiques exigées. Selon le projet de prorogation du contrat de transport, la société City Bus doit affecter à l’exploitation de nouveaux types d’autobus, dont des nouveaux autobus standards de grande capacité, de 12 m de longueur châssis bas (+85 places), des autobus articulés (BRT) de plus de 18 m de longueur châssis bas (+150 places) et des autobus suburbains de grande capacité de 12 m (60 places). Le nombre total de bus à acquérir par le concessionnaire, au cours de la prorogation du contrat de concession, sera fixé durant les prochains jours. En cas d'utilisation de bus articulés ou de bus à double étage, le nombre de bus doit être corrigé, avec 3 bus standards pour 2 bus articulés BRT ou à double étage, sans que le nombre de ces derniers soit inférieur à 20% du parc total. Le parc d‘autobus comprendra également des bus suburbains, et leur nombre ne devra pas être inférieur à 15% du parc total. Le parc total d'autobus intègre le parc circulant et le parc de réserve. C’est l’élément fondamental du programme d'investissement du concessionnaire, selon son offre. Le programme d’investissement comprendra également les aménagements des équipements fixes (des dépôts, ateliers, bâtiments) et des arrêts de bus, ainsi que la billettique. En matière de ressources humaines, le concessionnaire s’engage à embaucher un personnel en nombre suffisant pour assurer le fonctionnement normal du service concédé. Ce personnel doit disposer d’une qualification adaptée aux exigences techniques du secteur. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages