A lire aussi

13-12-2017 12:14

L’extension du Fonds actée

L’Exécutif a approuvé la réforme de la loi 41-10 qui vise non seulement l'extension de l'assiette…
Rejoignez nous sur :

Lors la première édition du Salon régional de l’économie sociale et solidaire, tenue du 12 au 15 octobre, les responsables de la région ont annoncé l’élaboration d’une nouvelle plateforme dédiée à ce secteur à Oujda.  

Un franc succès. C’est le moins qu’on puisse dire de la première édition du Salon régional de l’économie sociale et solidaire qui s’est déroulé du 12 au 15 octobre, à Oujda. Cette édition était marquée par la présence de plusieurs ministres, ambassades et maires de certaines villes d’Afrique subsaharienne. Sous le thème : «L’économie sociale et solidaire : axe fondamental et nouvelles opportunités pour le développement territorial de la Région de l’Oriental». Cette première édition a mis en valeur les produits du terroir qui marquent l’ensemble du territoire de la Région de l’Oriental et qui étaient principalement représenté par les dattes de Figuig, les plantes aromatiques et médicinales des hauts plateaux, les huiles essentielles de Jerada, les huiles d’olives de Taourirt et Driouch, les amandes de Aïn Sfa, le miel, les olives et les truffes de Bouarfa.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le président de la région de l’Oriental, Abdenbi Bioui, a annoncé  la création d’une plateforme logistique de valorisation, de conditionnement, d’emballage, de promotion et de commercialisation des produits locaux et du terroir. «Avec une enveloppe de 195 MDH, cette plateforme qui vient d’être lancée renforcera la compétitivité des coopératives et ciblera les créneaux porteurs de la région. Elle va permettre entre autres de lutter contre la pauvreté et la précarité, la promotion d’une agriculture solidaire et équitable, la commercialisation et l'exportation des produits locaux, la valorisation des savoir-faire régionaux et la concrétisation des politiques sectorielles de développement», explique le président de la région. Érigée sur  5 hectares, dont 3 hectares couverts, cette plateforme sera constituée de quatre structures : des locaux d’exploitation et administratifs, des chambres froides négatives et positives, des unités de traitement, de valorisation, de conditionnement et du matériel de transport et manutention. S’agissant du financement, il sera assuré par la wilaya à hauteur de 50 MDH, le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime (40 MDH), le ministère de l’Industrie (40 MDH), le ministère de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire (15 MDH), le Conseil régional de l’Oriental (35 MDH), l’Agence de développement de l’Oriental (15 MDH) et le Centre régional d’investissement sera chargé de la logistique et de la promotion des produits. Le ministère de l’Industrie sera chargé de l’encadrement et de l’accompagnement dans le domaine de la commercialisation à travers Maroc Export.

Focus sur la loi des coopératives
Lors de cette rencontre, un atelier sur les nouveautés de la loi 21-211 des coopératives a été assuré pour les membres des coopératives de la région. «De nouveaux textes de loi encadrant les coopératives sont entrées en vigueur il y a peu. Afin de revoir leur organisation, les 120.000 coopératives agréées bénéficient d’un délai de 2 ans pour se conformer à la loi. Aujourd’hui, seules 3.000 d’entres elles sont en règle, les 117.000 restantes ont jusqu’en 2019 pour s’adapter», explique Baali Abdeladim de la Direction générale de l'économie sociale aux responsables des coopératives. En effet, la nouvelle législation simplifie, entre autres, les procédures de création, libère le secteur de l’informel et assure la prospérité des établissements coopératifs, particulièrement dans le monde rural.

Le salon en chiffres
Plus de 200 exposants dont des coopératives, des associations professionnelles et des institutions publiques concernées par l'économie sociale et solidaire ont participé à ce salon qui a été érigé sur un espace de 2.400 m2. En partenariat avec le Secrétariat d'État chargé de l'Artisanat et de l'économie sociale, ledit salon a été organisé en collaboration avec la wilaya de l'Oriental, l'Agence de développement de la région de l'Oriental, l'Office de développement de la coopération, la Chambre régionale de commerce et d'artisanat, la Chambre de l'agriculture, l'Agence de développement social et la Direction régionale de l'Agriculture. Durant les deux premiers jours, ledit salon a enregistré la participation de plus de 14.000 visiteurs. Au dernier jour, ce nombre aurait atteint 60.000 visiteurs.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages