A lire aussi

22-11-2017 11:31

Industrie ferroviaire : L’écosystème est prêt

Le Plan d’accélération industrielle (PAI) s’enrichit d’un nouvel écosystème propre à l’industrie…
Rejoignez nous sur :

Après la faillite d’un concessionnaire qui avait le monopole de 12 marques de véhicules à Fès, un fabricant de pièces de moteurs au niveau de la ville devient partenaire de la marque au losange et compte investir près de 60 MDH dans un des projets de Fès-Automotive, vendeur des marques Renault et Dacia.

La marque Renault veut monter en performance commerciale à Fès. Pour se rapprocher de la moyenne enregistrée au niveau national (42%), la marque au losange compte investir, d’ici septembre 2018, près de 60 MDH. Des ambitions justifiées, la ville de Fès étant classée en deuxième position des villes les plus peuplées au royaume. Le marché de cette ville étant évalué à plus de 6.500 véhicules neufs par an, le nouveau concessionnaire table sur la vente de plus de 3.000 voitures Renault et Dacia. La nouvelle agence mise en place par la marque permettra aux Fassis  de ne plus se déplacer vers d’autres villes comme Meknès.

S’étalant sur une superficie de plus de 1.400 m2, cette représentation a été inaugurée le 18 juillet dernier en présence notamment d’Eric Basset, DG de la filiale commerciale du groupe Renault Maroc, de l’ambassadeur de France au Maroc et des opérateurs économiques de la ville. Baptisée «Fas Automotive», la nouvelle concession est sise au boulevard Mohammed V dans le centre-ville. Elle a ouvert ses portes, un an après la faillite déclarée d’un concessionnaire qui avait le monopole de 12 marques de véhicules à Fès.

Le nouveau partenaire de Renault à Fès compte investir une enveloppe de près de 60 MDH pour ce projet. Le showroom du centre-ville est une première étape. Avec un effectif de 40 personnes, l’établissement est doté d’un grand magasin de pièces et accessoires, un atelier mécanique aux normes internationales du groupe et un personnel qualifié et formé à Renault Academy outre une façade de vente de 52 mètres. Au niveau commercial, le nouveau showroom permet l’exposition d’une dizaine de véhicules. Un chef de vente pilote une équipe de commerciaux pour l’ensemble. «Nous construisons également un autre showroom sur 2 ha de superficie, du côté de la route de Meknès. Le lancement des travaux est prévu pour septembre 2017 et l’ouverture pour septembre 2018. Il devrait créer quelque 100 emplois directs et 500 indirects», explique Mohammed Laraqui, PDG de Fas Automotive.


«Nous allons nous battre pour Fès»

Éric Basset
DG de Renault Commerce Maroc

Nous comptons 70 points de vente et d’après-vente sur l’ensemble du territoire avec une présence assez forte sur Casablanca, qui représente la moitié du marché automobile marocain, suivie de Tanger, Fès, Agadir et Marrakech. Aujourd’hui, nous nous attachons à développer nos compétences sur les 50% à l’extérieur de Casablanca, où nous sommes des challengers, contrairement à notre position au niveau national. Le moment est venu de rappeler à nos concurrents que les marques Renault et Dacia existent à Fès et sont dotées de plans de développement ambitieux. Nous aimons la concurrence et nous allons nous battre pour la ville de Fès. Durant les mois à venir, il faut que Fès monte en performance commerciale pour se rapprocher de nos 42% de part de marché au niveau national et de récupérer notre leadership sur cette ville qui a un fort potentiel. Il est vrai que nos produits sont les mêmes partout au Maroc, mais ce qui va faire la différence, c’est la capacité et la qualité des services de l’agence qui doivent doit être supérieures à celle de nos concurrents. C’est ce que nous souhaitons réaliser avec la famille Laraki, notre nouveau partenaire à Fès.


De la production à la vente des véhicules

Le nouveau partenaire dans le cycle de vente de la marque Renault n’est autre que le premier fabriquant de pièces à moteurs de la ville de Fès. Mohammed Laraki est à la tête du groupe Floquet Monopole, installé dans le quartier de Doukkarate depuis 1981. Ledit groupe est connu sous le nom de Société marocaine des fonderies du Nord (SMFN). Son usine couvre une superficie de 10.600 m², dont 6.500 m² couverts. L’entreprise est spécialisée dans la production des composants automobiles. Elle produit sur son site industriel plus de 1,2 million de pistons et chemises par an. Les responsables de la SMFN qualifient leur unité de «leader» dans la fabrication de pièces à moteurs en Afrique et dans les pays arabes, dont 98% de la production est destinée à l’export vers plusieurs pays. Depuis 2016, le groupe alimente les chaînes de montage de Renault, de l’usine de Tanger et de l’usine de Somaca pour les pièces de châssis, notamment les disques de freins.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages