A lire aussi

Rejoignez nous sur :

Afin de booster les activités économiques et industrielles dans la ville de Meknès, la CGEM Meknès-Ifrane a organisé le 2 mars une conférence-débat sous le thème «Meknès : 2e ville attractive à l’investissement - Rapport de la Banque mondiale».

Cette rencontre a connu la participation des invités et des intervenants de marque, dont les dirigeants des différents groupes industriels et automobiles de la ville. Le président de la CGEM Meknès-Ifrane, Abdeljabbar El Achab, a indiqué aux Inspirations ECO que cette journée a été dédiée au dernier rapport de la Banque mondiale, qui a classé la ville de Meknès comme la 2e ville la plus attractive après Tanger, lequel classement a été effectué suite à une étude sur quelque 750 villes de pays émergents à travers le monde. «Notre préoccupation est de préserver cet avantage en trouvant des solutions pour remédier à l’augmentation du prix du foncier et de mettre à la disposition des entreprises une main-d’œuvre qualifiée. Il faut aussi proposer des zones industrielles pour l’extension des unités qui sont déjà installées», précise El Achab.  

De son côté, le commissaire général du Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM), Jawad Chami, a fait le point sur la vocation agricole de la ville de Meknès en soulignant l’importance de l’industrie agroalimentaire dans le développement de la région.

D’après lui, le Plan Maroc Vert (PMV) a accompli un grand progrès en termes de modernisation et de diversification de l’activité agricole qui est l’un des piliers de l’économie marocaine, lequel représente en moyenne 14% du PIB. Cette rencontre a été marquée  par la signature d’une convention de partenariat entre CGEM Casablanca et l’antenne de Meknès-Ifrane. «Il s’agit d’un programme général avec la CGEM mère qui est considéré comme une ligne de conduite élaborée pour accompagner les entreprises dans leurs relations avec l’administration, le fisc et les autres investisseurs pour les inciter à investir encore plus dans la ville», ajoute El Achab.

Un premier siège régional à Meknès
La rencontre a été aussi l’occasion de parler du futur siège de la CGEM de la région,  sis dans la zone industrielle Mejjat.  Doté d’une enveloppe de 3,9MDH, il occupera  736.00 m². Ce site vise à instaurer une nouvelle dynamique dans la région avec la mise en place de services plus modernes qui répondent aux besoins des investisseurs. Le nouveau bâtiment va englober entre autres un service d’incubation des startups qui va assurer l’accompagnement de projets de créations d’entreprises et fournir un appui en termes d’hébergement, de conseil et de financement lors des premières étapes post création de l’entreprise jusqu’à maturité. Il va accueillir un observatoire du climat des affaires et des investissements, en partenariat avec le Conseil de la région de Fès-Meknès, le CRI, le HCP, les universités et école d’ingénieurs. Une cellule sociale va voir le jour pour accompagner les jeunes en difficulté et faciliter leurs insertions dans le monde professionnel. À cela s'ajoutent une cellule de gestion des projets et une autre dédiée au traitement des affaires européennes. Le bâtiment va avoir également une salle de conférence de 60 places, une salle de réunion de 20 places et un bureau de syndic... 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages