A lire aussi

19-06-2018 09:27

Saisonnières à Huelva : Yatim convoqué au Parlement

La Chambre des représentants se saisit du scandale des «Dames de fraises» en Espagne. La commission…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour des financements responsables

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de commander à la société française Alstom un lot d’une trentaine de locomotives électriques destinées à renforcer le parc ferroviaire.

Le parc ferroviaire s’agrandit. Suite à un appel d’offres de l’Office national des chemins de fer (ONCF), un contrat a été attribué à la société française Alstom pour la fabrication et la fourniture de 30 locomotives électriques «nouvelle génération» afin de renforcer le parc du matériel Voyageurs, a indiqué un communiqué de l’office national. En effet, selon les termes du contrat, les 30 locomotives seront conformes aux normes et standards de l’Union internationale des chemins de fer (UIC). Capable d'atteindre une vitesse maximale de 180 Km/h pour une exploitation à 160 Km/h, les locomotives seront conçues selon des caractéristiques et spécificités ultramodernes: informatique embarquée, assistance à la conduite, redondance du système de contrôle et de sécurité.

Un prêt financier de la France
Par l’acquisition de ces nouvelles locomotives, l’ONCF entend accompagner une demande de mobilité par train sans cesse croissante, moderniser et renforcer le parc matériel roulant ainsi qu’accroître l’offre de transport des voyageurs grandes lignes. Ces locomotives seront également appelées à assurer la correspondance avec les trains à grande vitesse sur les axes très sollicités, à savoir Casablanca-Fès et Casablanca-Marrakech, en offrant des produits et services à haute prestation. Financée en totalité par l’État français, grâce à un prêt d’une maturité de 40 ans, avec une période de grâce de 10 ans et un taux d’intérêt de 0,0016%, la commande est estimée à 1,4 MMDH. Première d’une série d’acquisition progressive programmée du matériel roulant, comportant notamment des trains automoteurs pour le transport des voyageurs, des wagons pour l’acheminement de marchandises ainsi que des locomotives, l’opération de renouvellement du parc s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de développement du transport ferroviaire national. Un projet ambitieux qui devra engloutir un budget de plus de 30 MMDH. Objectif ? Réduire les temps d’attente et de déplacement ainsi que le coût des transports au Maroc pour les trois prochaines années.  

GCAM Monde rural

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages