C'est fini. Le Maroc n'organisera pas la Coupe du Monde 2026, mais au moins il aura su quels sont les pays sur qui il ne pourra pas compter. A commencer par les pays arabes et à leur tête l'Arabie Saoudite qui ne s'est pas contenté de voter contre le Maroc mais a tiré dans son sillage une douzaine de pays, dont les Emirats, Bahrein, Koweit, Jordanie, Irak. En Afrique, le volte face de l'Afrique du sud a pesé mais le vote de pays "amis" comme le Benin et la Guinée contre nous a surpris plus d'un.

Désormais, la politique plonge les deux pieds joints dans la sphère du football. Trump ne s'est pas gêné à menacer ouvertement tous les pays du monde qui ne s'aligneraient pas dérrière les USA. Quant à la position de l'Arabie Soudite qui sanctionne le Maroc  sur son impartialité dans le conflit entre Ryad et Doha.

Le Maroc a fait le nécessaire, il a affronté plusieurs géants et des complices à la fois. Il n'a pas eu de chance et ce n'est que du foot.

Le Flash Sport

Vidéothèque

Vidéothèque

0
Partages
0
Partages