A lire aussi

02-12-2019 13:26

Hongkong: Pékin sanctionne la marine américaine et des ONG

Résultat de recherche d'images pour "Hong Kong leseco.ma"
La Chine a annoncé lundi la suspension immédiate des escales de récupération de navires de guerre…
Rejoignez nous sur :
Monde
Le groupe de luxe français LVMH, propriétaire notamment de Louis Vuitton et Bulgari, compte racheter le célèbre joaillier américain Tiffany & Co, dans un pari de plus de 16 milliards de dollars pour redonner du lustre au célèbre bijoutier new-yorkais.
 
Le groupe LVMH et Tiffany & Co ont conclu un accord pour un rachat accordant à la société américaine une valeur de 135 dollars l’action, qui précise que les Conseils d’administration des deux sociétés se sont rencontrés dimanche pour aboutir à cet un accord.
 
L’accord donnerait à LVMH le contrôle d’une enseigne américaine classique confrontée à une faible demande à la fois aux États-Unis et à l’étranger. C’est également un pari sur l’économie et les consommateurs chinois, dont les revenus en forte croissance en font le plus important client de l’industrie du luxe.
 
En effet, Tiffany construit des magasins phares dans plusieurs villes chinoises. L’acquisition serait la plus importante jamais réalisée par LVMH sous la responsabilité de Bernard Arnault, le milliardaire français qui est directeur général du groupe et actionnaire majoritaire depuis trois décennies.
 
Cette transaction dépasse les 13 milliards de dollars qu'Arnault a payés en 2017 pour ramener l’ensemble de la maison de couture française Dior au giron de LVMH. Le groupe français, qui possède 75 marques, est devenu l’une des sociétés européennes les plus rentables, d’une valeur de 220 milliards de dollars, en créant un marché de masse pour les produits de luxe.
 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages