A lire aussi

16-09-2019 15:40

Mobilité des fonctionnaires. Une réforme est en vue

Après l’échec de la révision du système qui est au point mort depuis 2015, un projet de loi sur la…
Rejoignez nous sur :
Monde

 Au moins 16 personnes sont mortes mardi dans une bousculade lors du pèlerinage chiite d'Achoura dans la ville sainte de Kerbala, au sud de Bagdad, a indiqué le ministère irakien de la Santé.

La bousculade a fait également 75 blessés selon ce premier bilan qui pourrait encore augmenter, a précisé dans son communiqué le ministère, alors que chaque année des centaines de milliers de chiites venus du monde entier commémorent le martyre du petit-fils du prophète Mahomet, l'imam Hussein, à Kerbala. C'est la première fois que le deuil de l'Achoura est endeuillé par une bousculade en Irak. Depuis le début du mois musulman de moharram il y a 10 jours, les musulmans chiites sont entrés en période de deuil.

À Bagdad, ou à Bassora et Najaf dans le sud, des processions ont eu lieu, atteignant leur paroxysme mardi, 10e jour du mois de moharram, appelé Achoura. Comme chaque année, ces marches ont été l'occasion de scènes spectaculaires d'hommes s'auto-flagellant ou se lacérant le crâne pour commémorer le martyre de l'imam Hussein, assassiné en 680 par les troupes du calife omeyyade Yazid durant la bataille de Kerbala.

 Des hommes se sont blessés volontairement à la tête, à l'aide de sabres ou de couteaux, entraînant d'importants saignements. D'autres étaient en pleurs. En fin de journée mardi, le pèlerinage devait se conclure avec une course rituelle vers le mausolée en se frappant la tête en signe de deuil et en criant: «Nous nous sacrifions pour toi, ô Hussein». C'est lors de cette course que la bousculade a eu lieu.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages