A lire aussi

13-09-2019 12:44

Prix national de la presse. Lancement de la 17ème édition

Le ministère de la Culture et de la communication lance la 17-ème édition du Grand Prix national de…
Rejoignez nous sur :
Monde

Près 2,5 millions de fidèles s’est rassemblés samedi sur le mont Arafat, près de La Mecque, pour une journée de prières et de recueillement qui représente le moment le plus intense du hajj, le grand pèlerinage musulman en cours dans l'ouest de l'Arabie saoudite.
La journée avait commencé sous un soleil de plomb, poussant de nombreux pèlerins à se munir d'ombrelles. Dans l'après-midi, des averses orageuses se sont abattues sur le mont Arafat, ou Jabal al-Rahma, où les fidèles venus du monde entier étaient regroupés. La température est passée en quelques minutes de 38 à 23 degrés Celsius.
Beaucoup se sont mis à prier, les bras levés vers le ciel, la pluie étant vue comme un signe de bénédiction. Certains ont fondu en larmes, lançant d'ardentes supplications. D'autres ont utilisé leurs ombrelles comme parapluies, certaines ne résistant pas aux vents violents.
Dès l'aube, les fidèles, des hommes et femmes tout de blanc vêtus, ont commencé à se rassembler sur les flancs de cette colline rocailleuse et grisâtre, se recueillant dans une atmosphère de dévotion.
La veille, des milliers d'entre eux ont dormi à la belle étoile, sur un tapis de prière ou un bout de carton au bord de la route. Des camions, postés à intervalles réguliers, distribuaient des bouteilles d'eau et des repas. Au total, 2,48 millions de pèlerins participent au hajj cette année, selon de nouveaux chiffres publiés samedi par les autorités.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages