A lire aussi

12-11-2019 12:15

Carré Blanc lance une campagne pour soutenir la scolarisation des enfants

La marque Carré Blanc Maroc s’associe à l’Association E.M.A pour soutenir l'accès à la…
Rejoignez nous sur :
Monde

Avec des records de chaleur attendus dans certains pays d'ici la fin de la semaine, une vague de chaleur remarquablement intense et précoce s'installe sur l'Europe, la destination préférée des Marocains pendant l’été.

En France, le thermomètre est monté jusqu'à 31,3°C à Paris lundi après-midi. 37°C ont été atteints à Carpentras (sud). Le mercure va continuer de grimper mardi. 35 à 40 degrés sont attendus sur la grande majorité des régions. Localement, des températures de 41 à 42°C seront observées mercredi à Clermont-Ferrand (centre) par exemple, selon Météo France.

Emmanuel Macron a souligné que "tout le gouvernement" était mobilisé. À Paris, un "nouveau dispositif" pour les véhicules polluants sera mis en place, avec un déclenchement "beaucoup plus rapide" de la circulation alternée face aux pics de pollution, a indiqué mardi le gouvernement. Ventilateurs et climatiseurs sont particulièrement prisés, et les piles d'appareils disposés dans les magasins d'électro-ménager sont prises d'assaut et dévalisées en quelques instants. De même, les queues s'allongent devant les magasins de glaces.

Sur l'esplanade du Trocadéro, les touristes se protégeaient avec des parapluies en guise d'ombrelles et des chapeaux pour admirer la Tour Eiffel.

La Belgique a quant à elle émis un avertissement de "forte chaleur", prévoyant "des maxima jusqu'à 34 ou 35 degrés", à partir de mardi, selon l'Institut royal météorologique.

L'Allemagne pourrait connaître, elle aussi, en milieu de semaine, des températures parmi les plus élevées jamais enregistrées depuis plus de 70 ans, le record en juin remontant à 1947, avec 38,2° relevés à Francfort.

En Autriche, les autorités ont mis en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone, en lien avec l'usage de climatiseurs et d'extracteurs d'air dans les logements.

Plusieurs personnes ont dû être hospitalisées ces dernières semaines après avoir utilisé leurs chaudières à gaz pour se doucher sans avoir préalablement coupé ces équipements, qui provoquent une légère dépressurisation et favorisent un reflux de CO dans les habitations.

En Espagne, l'agence météo Aemet a déclenché une alerte "vague de chaleur" à partir de mercredi, prévoyant des températures allant jusqu'à 42°C dans le nord-est du pays.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages