A lire aussi

18-10-2019 14:14

Sécurité incendie. Elide Fire s’attaque au marché local

Elide Fire lance son extincteur manœuvrable et auto-activable sur le marché européen et au Maroc.…
Rejoignez nous sur :
Monde

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la prévention des abus envers les enfants correspondant au 20 novembre de chaque année, la ministre de la Femme, de la Famille, de l'Enfance et des séniors, Naziha Laabidi, a inauguré, mardi, à la galerie de l'information à Tunis, une exposition de marionnettes et d'images sur la lutte contre la violence à l'encontre des enfants en milieu familial en présence de la représentante du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) en Tunisie, Lila Pieters, de spécialistes et éducatrices dans le domaine de l'enfance et des enfants en bas âge.

L'exposition comprend des images rejetant la violence à l'égard des enfants au sein de la famille et incitant à l'adoption de méthodes de dialogue et de persuasion pacifique.

Il s'agit, selon, la ministre de la femme d'une approche adoptée par la Tunisie qui a réalisé plusieurs acquis dans ce domaine dont le renforcement de l'arsenal juridique à travers la promulgation du code de protection de l'enfant, la ratification de la Convention internationale des droits de l'enfant et la création du Parlement des enfants et des conseils municipaux des enfants Dans une déclaration aux médias, elle a fait savoir que la Tunisie se veut capitale mondiale de la lutte contre la violence à l'égard des enfants en 2020 afin de souligner la nécessité de changer les comportements et le modèle de société hostile aux enfants, a-t-elle dit. La représentante de l'UNICEF à Tunis a reconnu les progrès réalisés en Tunisie dans la lutte contre la violence à l'égard des enfants dans la société et dans la famille, soulignant toutefois que 93% des enfants tunisiens ont été victimes de violences physiques au cours de leur vie, ce qui nécessite davantage de persévérance dans la lutte contre la violence et la reconnaissance des droits des enfants depuis la conception jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge de18 ans.

Nidhal Halim, responsable au département des droits de l'enfant au Ministère de la femme chargée de la mise en œuvre du plan de communication contre la violence à l'encontre des enfants dans la famille, a fait savoir que l'enquête menée en 2011 et 2012 sur un échantillon représentant toutes les régions a montré qu'environ 93% des enfants âgés de 2 à 14 ans ont été exposés à la violence physique au moins une fois dans leur vie et 44% des mères, des pères et des personnes chargés de l'éducation des enfants considèrent que l'usage de la violence à l'égard des enfants permet de les éduquer.

En 2017, Les délégués de protection de l'enfance ont reçu au moins 16 mille 158 signalements sur l'existence d'un danger menaçant l'enfant dont environ 63% à la maison, 18% dans la rue et environ 16% dans des institutions de l'État. Depuis 2002, le Ministère de la femme, de la famille et de l'enfance célèbre, du 20 novembre au 20 décembre, le mois de la protection de l'enfance.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages