A lire aussi

10-12-2018 10:14

Africa Forum 2018 : Le Maroc a développé un modèle de coopération intégré et multidimensionnel

Le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchâaboun, a affirmé, dimanche en marge de sa…
Rejoignez nous sur :
Monde

La Cour de Barcelone a confirmé dans une récente décision qu’aucune indemnité UE261 n’est due durant les grèves internes. Considérée comme la première compagnie aérienne européenne, Ryanair salue aujourd’hui ce verdict concluant que ses clients ne seront pas dédommagés à travers une compensation UE261 dont les vols sont annulés «en raison d'une grève interne, ces grèves étant indépendantes de la volonté de la compagnie aérienne», relate un communiqué de la compagnie.

Dans ce sens, le géant irlandais estime se conformer pleinement à la législation UE261 et «a transféré ou remboursé tous les clients touchés par le petit nombre d’annulations lié à la grève et a fourni une assistance complète aux clients, y compris l’hébergement, les repas et le réacheminement».

Jugées indépendantes de la volonté de Ryanair, aucun versement d’indemnité UE261 n’est dû quant aux annulations de vols survenues ces derniers temps suites aux différentes grèves. Une sentence rendue par la Cour de Barcelone, la neuvième décision récemment rendue par un tribunal espagnol, à la suite de décisions analogues rendues par les tribunaux de Badajoz, Ourense et Pontevedra.

Kenny Jacobs de Ryanair a d’ailleurs déclaré : «Nous nous félicitions de la décision du tribunal de commerce de Barcelone confirmant qu’aucune indemnité n’est due aux clients lorsque le retard/l’annulation (lié à la grève) va au-delà du contrôle de la compagnie aérienne. Si ces grèves, menées par une infime minorité du personnel naviguant Ryanair, étaient sous le contrôle de Ryanair il n’y aurait ni grève ni annulation».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages