A lire aussi

11-12-2018 09:09

Administration publique. Une étude pour améliorer la qualité de service

Une étude a été lancée, lundi à Fès, pour l’élaboration de la cartographie des services…
Rejoignez nous sur :
Monde

C’est le port industriel de Yanbu, dans le royaume wahhabite, qui devrait accueillir la raffinerie de sucre blanc d’ici le quatrième trimestre 2019, relate un communiqué de Cosumar ce mardi relayé par Medias24. Un projet annoncé en 2016 dont les travaux de construction de l’usine tirent vers une capacité nominale de 840.000 tonnes.

La mise en exploitation de cette raffinerie proposera une offre de sucre blanc destinée au marché saoudien mais aussi et surtout aux besoins de la région Mena qui s’élèvera à plus de 4 millions de tonnes par an.

Dans ce sens, le groupe Cosumar s’est engagé dans le co-investissement de cette nouvelle raffinerie en collaboration avec des entreprises saoudiennes. L’enveloppe budgétaire qui sera déboursée par Cosumar sera à hauteur de 460 millions de dirhams, une participation dans le capital de la société «Durrah advanced development Co» porteuse du projet.

Cosumar s’étend en Afrique

D’ailleurs un autre projet est en cours. En effet, Wilmar va créer sa première usine de graisses végétales de spécialité en Afrique, destinée aux marchés national et africain. La capacité prévue est de 35.000 tonnes et permettra aussi de servir d’autres marchés à l’export depuis Casablanca (Afrique et Moyen-Orient). À travers ce plan, 150 emplois permanents directs et 150 emplois indirects seront créés, pour une mise en exploitation prévue au troisième trimestre 2020, souligne le même communiqué de Cosumar.

Enfin, le groupe Cosumar se lance dans le conditionnement et la commercialisation de sucre blanc en Guinée Conakry. Effectivement, le groupe fait son entrée dans le capital de la société Comaguis (Compagnie maroco-guinéenne de sucre) à hauteur de 55%, les 45% restants étant détenus par la société guinéenne Sogecile.

Comaguis disposera d’une unité de production qui sera localisée à un km du port de Conakry. La capacité nominale prévue est de 50.000 tonnes et les premières opérations commerciales sont prévues pour le troisième trimestre 2019. La gamme des produits Comaguis sera composée de sucre granulé et sucre morceaux moulés conditionnés sous différents formats.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages