A lire aussi

13-12-2018 14:00

Affaire Hwawei: un deuxième canadien disparu en Chine

Le Canada dit qu'il essaie de prendre contact avec un deuxième Canadien sur lequel la Chine…
Rejoignez nous sur :
Monde

Les faits remontent à 2009 à Las Vegas. Suite à l’accusation de viol dont fait l’objet Christiano Ronaldo, le footballeur a riposté, via son avocat, au témoignage de l’Américaine qui l’inculpe, rapporte RMC.

La présumée victime de viol, âgée de 34 ans s’est exprimée dans l’hebdomadaire allemand Der Spiegel. En réponse à cela l’avocat du Portugais a publié un communiqué pour attaquer le média en question.

«Nous allons exiger une compensation du média. C'est probablement l'une des plus grandes violations de la protection de la vie privée de ces dernières années. L'article est clairement illégal», a déclaré Me Christian Schertz.

Pour rappel, c’est en avril 2017 que le journal avait révélé dans une enquête choc, réalisée à partir des Football Leaks, que CR7 avait été accusé de viol et qu’il avait ensuite dédommagé la jeune femme à hauteur de 375.000 dollars pour éviter des poursuites.

Sauf que dans son édition du week-end, le magazine s’est de nouveau intéressé au dossier avec le témoignage de de Kathryn Mayorga, la victime présumée de Cristiano Ronaldo. Elle assure avoir été violée par le Portugais de la Juventus Turin dans une suite d’hôtel. Des accusations rejetées en bloc par le footballeur, qui évoque pour sa part une relation consentie. Le Spiegel précise en outre que l’avocat de Kathryn Mayorga veut désormais faire examiner la validité de l’accord financier passé en 2010.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages