A lire aussi

16-11-2018 16:06

Saint-Gobain Weber mise sur la formation

Le leader mondial des mortiers industriels ouvre un centre d’excellence à Casablanca. D’autres…
Rejoignez nous sur :
Monde

Une page historique sur la question du Sahara Marocain a été inaugurée, lundi au siège des Nations Unies à New York. En effet, pour la première fois dans les annales du Comité des 24 relavant de l’Assemblée Générale de l’ONU, deux élus des provinces du Sud y ont participé et pris la parole, en leur qualité d’élus de la région du Sahara Marocain.

Cette participation, entérinée par l’ensemble des membres du Comité, par consensus, constitue une reconnaissance par les Nations Unies, du caractère démocratique des élections régionales du 4 septembre 2015 et une consécration de la légitimité des élus des provinces du sud, pour représenter la population de cette région.

Ainsi, Mhamed Abba et Ghalla Bahiya, vice-présidents respectivement des régions Laayoune Sakia El Hamra et Dakhla Oued Eddahab, ont pris la parole, en leur capacité d’élus, pour exposer devant les membres du C24, le caractère transparent et inclusif de leur élection, les prérogatives des Conseils régionaux au service des populations du Sahara, les efforts consentis par le Maroc pour le développement socio-économique des provinces du sud depuis leur retour à la Mère Patrie en 1975 et leur qualité de représentants authentiques des populations du Sahara marocain.

La participation retentissante des deux élus au Comité des 24 constitue une nouvelle déconvenue pour l’Algérie, battant ainsi en brèche une prétendue représentativité du « polisario ».

Cette participation conforte également la position défendue par le Maroc aussi bien à l’ONU qu’avec ses partenaires régionaux, notamment l’Union européenne, au sujet de la légitimité des élus du Sahara.

La décision de l’Union européenne de mener des consultations avec les élus des provinces du sud, dans le cadre du renouvellement des Accords d’Association avec le Maroc, confirme leur qualité de représentants démocratiques et légitimes des populations du Sahara Marocain.

Ce succès diplomatique, d’une portée historique significative, intervient un mois seulement après la percée enregistrée au séminaire régional du C24 à Grenade, durant lequel Abba et Bahiya ont été officiellement invités par le Comité, afin d’y participer en tant qu’élus du Sahara. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages