A lire aussi

14-12-2018 10:08

«Mama Tabiaa». Vivo Energy s’engage auprès des institutions

Vivo Energy Maroc et la Fondation Zakoura signent une convention de partenariat avec le ministère…
Rejoignez nous sur :
Monde

Le président Bachar Al-Assad a affirmé samedi sa détermination à « lutter contre le terrorisme » en Syrie, suite aux frappes occidentales menées contre des installations militaires de son régime en représailles à l'attaque chimique présumée, perpétrée il y a une semaine à Douma et qui a fait des dizaines de morts.

Selon la présidence syrienne, Bachar Al-Assad a assuré à son homologue iranien Hassan Rohani, lors d'un entretien téléphonique, que « cette agression ne fait que renforcer la détermination de la Syrie à continuer de lutter et d'écraser le terrorisme, sur chaque parcelle de territoire ».

Les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont lancé samedi des frappes concertées en Syrie contre le régime de Bachar Al-Assad, en représailles à l'attaque chimique présumée dans la ville de Douma, dernière poche rebelle dans la Ghouta orientale, près de Damas.

Cette attaque a fait au moins 40 morts, d'après des secouristes présents sur place. Toutefois, le régime syrien, soutenu par ses alliés russes et iraniens, a démenti toute responsabilité, dénonçant « des fabrications » de la part des insurgés.

Les autorités à Damas ont qualifié samedi ces frappes d' « agression barbare et brutale » et accusé les Occidentaux de chercher à entraver une mission de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), dont une équipe doit entamer samedi à Douma son enquête sur l'attaque chimique présumée.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages