A lire aussi

23-04-2018 14:45

Ahmad Ahmad exhorte les Européens à soutenir la Bidding Nation...

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad a appelé les fédérations…
Rejoignez nous sur :
Monde

Rabat et Casablanca viennent d'être classées 7e et 8e à l’échelle africaine dans le Classement Mercer 2018 sur la qualité de vie des villes, élaboré par l’entreprise américaine Mercer. 

A l'échelle du continent, cinq villes font partie du top 100 mondial à commencer par la ville de Port-Louis (Maurice), qui arrive en tête du classement africain, occupant la 83e place du classement mondial. Elle est suivie de Durban (Afrique du Sud), (89e place mondiale), Cape Town(94e), Johannesburg (Afrique du Sud)(95e) et Victoria (Seychelles) classée 98e sur le plan mondial. En tout, 46 villes africaines figurent dans ce classemnt. 

Le top 10 africain inclut les cinq premières villes figurant dans le top 100 mondial, suivies respectivement de Tunis (Tunisie), Rabat (Maroc), Casablanca (Maroc), Windhoek (Namibie) et Gaborone (Botswana).

N’Djamena(TCHAD), Khartoum (Soudan) et Bangui (République centrafricaine) demeurent les villes les plus mal classées de la région. A l’échelle mondiale, Vienne arrive en tête du classement, pour la neuvième année consécutive, devant Zurich (2e), Auckland et Munich (3e ex aequo).

L'étude Mercer est conduite chaque année pour permettre aux multinationales et autres organisations de rémunérer équitablement les collaborateurs auxquels elles confient des missions à l'international. Au-delà des données sur la qualité de vie, Mercer formule des recommandations sur l'ordre de grandeur des primes de difficulté de vie à accorder aux salariés en mobilité internationale pour plus de 450 villes; le classement portant lui sur 231 de ces destinations.

CAM SIAM

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages