A lire aussi

15-08-2018 09:01

Pennsylvanie : 300 prêtres accusés de pédophilie et plus de 1.000 enfants victimes

Il paraît que le travail des journalistes d’investigation dont l'histoire a été à la base du film…
Rejoignez nous sur :
Monde

 

Jusqu'à 2,7 millions de résidents européens seraient concernés par le scandale de fuite de données personnelles d'usagers du réseau social Facebook, a affirmé vendredi la Commission européenne.

Ce chiffre a été communiqué à la Commission européenne par le géant américain d'internet Facebook en réponse à un courrier qu’elle lui avait adressé la semaine dernière, exigeant des explications sur le scandale lié à l’entreprise britannique Cambridge Analytica.

Cette dernière est accusée d'avoir récupéré sans leur consentement les données de millions d'utilisateurs de Facebook et de les avoir utilisées pour appuyer la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016.

Facebook "nous a confirmé que les données personnelles de jusqu'à 2,7 millions d'Européens, ou de personnes résidant dans l'UE pour être plus précis, pourraient avoir été transmises à Cambridge Analytica de manière inappropriée", a indiqué un porte-parole de l'exécutif européen, Christian Wigand, lors d’un point de presse.

Jusqu'ici, les chiffres révélés faisaient état d'un million d'utilisateurs de Facebook touchés dans l'Union européenne, sur les dizaines de millions concernés à travers le monde.

Cambridge Analytica aurait récolté les données de quelque 87 millions d'utilisateurs Facebook, parmi lesquels au moins 61.000 Belges, en exploitant une faille de sécurité sur une application du réseau social.

Les contacts se poursuivent entre la Commission européenne et le groupe américain Facebook pour apporter les changements nécessaires. 

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages