A lire aussi

19-07-2018 15:04

Euro Repar Car Service arrive au Maroc

En s’associant avec l’importateur du groupe PSA au Maroc, Sopriam, le réseau Euro Repar Car Service…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour une digitalisation pour tous
Monde

La station spatiale chinoise Tiangong-1 s'est désintégrée lundi lors de sa rentrée dans l'atmosphère terrestre au-dessus du Pacifique Sud, au terme de deux années de vol incontrôlé en orbite.

Après plusieurs journées d'incertitude, le laboratoire spatial a fait sa rentrée dans l'atmosphère lundi vers 00H15 GMT, a annoncé le bureau chinois chargé de la conception des vols spatiaux habités (CMSEO), ajoutant que la plupart des équipements ont été détruits lors de la phase de rentrée dans l'atmosphère.

L'engin, incontrôlé depuis 2016 et qui pesait environ huit tonnes, a regagné l'atmosphère un peu plus tôt que prévu après que le CMSEO avait annoncé auparavant que la rentrée vers la terre s'effectuerait autour de 00H42 GMT.

Le laboratoire spatial avait été placé en orbite en septembre 2011. Il devait effectuer une rentrée contrôlée dans l'atmosphère terrestre, mais a cessé de fonctionner en mars 2016, suscitant des inquiétudes quant à sa chute.

Cependant, le risque pour un être humain d'être touché par un débris spatial de plus de 200 grammes est d'un sur 700 millions, avait rappelé le CMSEO. «Les gens n'ont aucune raison de s'inquiéter», avait-il assuré.

Pour rappel, Tiangong-1 «Palais céleste» a été utilisé pour des expériences médicales et il était également considéré comme une étape préliminaire dans la construction d'une station spatiale chinoise.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages