A lire aussi

19-06-2018 15:46

Trump martèle que la criminalité augmente en Allemagne en raison de l'immigration

Le président américain Donald Trump a une nouvelle affirmé mardi, contre toute évidence, que la…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour une digitalisation pour tous
Monde

Lors de sa visite en Tunisie, le président français Emmanuel Macron a exprimé ce jeudi sa volonté de redynamiser l'enseignement du français en Tunisie où il a inauguré une antenne de l'Alliance française, la première depuis 60 ans.

«Je souhaite que la francophonie vive davantage en Tunisie», a déclaré le chef de l'État en s'exprimant devant le Parlement tunisien. Avec comme objectif de «doubler le nombre d'apprenants en français en deux ans», d'ici au sommet de la francophonie que la Tunisie doit accueillir en 2020.

Macron a inauguré l'Alliance française de l'Ariana, un quartier résidentiel de Tunis. Cinq autres Alliances françaises, des institutions privées dédiées au rayonnement de la langue, doivent ouvrir cette année dans le reste du pays, notamment à Gabès (sud) et Kairouan (centre).

Cela «correspond à une forte demande de la population pour la culture française» mais aussi «de parents de jeunes enfants qui veulent qu'ils deviennent vraiment bilingues», a expliqué la directrice de l'Alliance de l'Ariana, Meriem Abdelmalek.

Pour sa part, le ministre tunisien de l'Enseignement supérieur Slim Khalbous a rappelé que la francophonie est «en recul dans le sud» de la Tunisie, en raison notamment de l'affaiblissement de l'enseignement de la langue.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages