A lire aussi

19-06-2018 10:55

L'addiction aux jeux vidéo reconnue comme une maladie

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît désormais l'addiction aux jeux vidéo comme une…
Rejoignez nous sur :
Monde

Une députée d’origine marocaine siégera au Parlement catalan. Il s’agit de Salwa El Gharbi, laquelle fera sa première entrée à l’assemblée catalane après que Carla Ponsati, ait renoncé à son siège. Carla Ponsati n’est autre que l’ex-conseillère du gouvernement déchu de Carles Puigdemont.

En cavale à Bruxelles pour échapper à la justice espagnole, Ponsati a cédé son siège au profit du candidat suivant sur la liste électorale afin que les indépendantistes conservent la majorité absolue. Ex-responsable des droits humains de l’antenne catalane de l’UNESCO, Salwa El Gharbi est connue pour son travail dans le domaine de la diversité et d’intégration des communautés d’origine étrangère.

Toutefois, Salwa ne sera pas l’unique parlementaire originaire du royaume. La députée représentant la liste indépendantiste de Puigdemont JuntXCataluña, siégera aux côtés de Najat Driouech Ben Moussa. Née au Maroc en 1981, Najat Driouech, qui s’identifie comme le porte-voix des musulmans catalans, est élue sous les couleurs de la gauche républicaine catalane ERC, le parti indépendantiste catalan. L’élection des deux femmes a été vivement saluée par les réseaux sociaux catalans.

CR EL Pais

GCAM Engagés pour une citoyenneté accomplie

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages