A lire aussi

19-02-2018 12:46

Un dossier au cœur de l’agenda politique de 2018

Le royaume se prépare à accueillir en décembre prochain deux sommets internationaux sur les…
Rejoignez nous sur :
Monde

 

Le nombre des demandes d'asile en France a franchi en 2017 la barre des 100.000 (à 100.412), soit une hausse de 17 pc, a indiqué lundi le directeur général de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra), Pascal Brice.

Ce record «historique» est porté notamment par une forte hausse des dossiers déposés par des ressortissants d'Albanie et d'Afrique de l'Ouest, a précisé Pascal Brice, cité par plusieurs médias français. 

Il s'agit d'une hausse «soutenue» même si «ce n'est pas un afflux massif», a-t-il expliqué notant que «cela confirme que la France est dans les tout premiers pays de la demande d'asile en Europe», derrière l'Allemagne notamment, qui pourrait enregistrer le double.

Le «aux d'accord» (soit les demandeurs devenant réfugiés) a quant à lui fléchi, passant de 38% en 2016 à 36% l'an dernier, dont 27% accordés par l'Ofpra (soit près de 43.000 personnes), 

En 2017, le premier pays d'origine des demandeurs d'asile a été l'Albanie, pourtant sur la liste des «pays d'origine sûre», avec 7.630 demandes (hors mineurs accompagnants), soit une hausse de 66%, ajoute la même source. 

Le deuxième pays d'origine est l'Afghanistan avec 5.987 demandes (+6%). Viennent ensuite les ressortissants d'Haïti (stable à 4.934), puis les Soudanais (-24% à 4.486).

S'agissant des demandeurs originaires d'Afrique de l'Ouest, les Ivoiriens viennent en tête avec 3.243 demandes soit le double qu'en 2016.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages