A lire aussi

19-02-2018 11:29

Bakkoury à bâtons rompus avec la presse

«Cet exercice, que nous comptons perpétuer, vise à faire comprendre à l’opinion publique ce que…
Rejoignez nous sur :
Monde
Le président français, Emmanuel Macron, a adressé ce mercredi 3 janvier ses vœux à la presse au palais de l'Élysée, d’où il s’est exprimé sur de nombreux sujets d’actualité devant des journalistes français et étrangers, principalement il a insisté sur la lutte contre la diffusion de «fausses nouvelles».

En effet, lors de cette cérémonie traditionnelle, Macron a annoncé la présentation d'un texte de loi pour lutter contre les «fausses nouvelles» en période électorale. Selon lui, cette loi va permettre de «saisir un juge à travers une nouvelle action en référé pour le cas échéant de supprimer le contenu, de déréférencer le site, de fermer le compte utilisateur concerné voire de bloquer l’accès au site internet», notant que «les pouvoirs du régulateur qui seront repensés en 2018 seront accrus pour lutter contre toute tentative de déstabilisation par des services de télévision contrôlés ou influencés par des États étrangers». 

Dans ce sens, le chef d’État français a appelé à l’instauration d’une «saine distance» entre le pouvoir et la presse, dénonçant les «propos d’antichambre» et la «connivence». 
Pour rappel, une loi contre les fausses nouvelles existe déjà en France depuis 1981 et prévoit 45.000 euros d'amende, mais elle n'est pas à jour selon le 
porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, qui estime que depuis lors 
«les médias ont changé».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages