A lire aussi

19-02-2018 11:29

Bakkoury à bâtons rompus avec la presse

«Cet exercice, que nous comptons perpétuer, vise à faire comprendre à l’opinion publique ce que…
Rejoignez nous sur :
Monde

Après plusieurs mois de procès, le Tribunal du travail de Londres a livré finalement son verdict dans l’affaire opposant la société de transport Uber à l’autorité des transports londoniens (TFL). Ledit tribunal a décidé que la société Uber devait considérer ses chauffeurs comme des employés et les rémunérer au salaire minimum.

L'entreprise américaine, qui affirme compter près de 40.000 chauffeurs et 3,5 millions de clients à Londres, avait fait appel d'une décision judiciaire d'octobre 2016 disant que les chauffeurs utilisant l'application avaient droit au salaire horaire minimum de 7,50 livres
(8,50 Euros) et à des congés payés.

Rappelons qu’Uber avait déposé son appel devant un tribunal de Londres afin de contester la décision de la TFL de lui retirer sa licence. La compagnie de voitures avec chauffeurs privés avait continué à exercer dans les rues de la capitale britannique tant que la procédure judiciaire était en cours.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages