A lire aussi

15-11-2017 09:55

Leila Farah Mokaddem, nouvelle représentante résidente au Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) vient de désigner une nouvelle responsable pays pour le…
Rejoignez nous sur :
Monde

Une animatrice de la radio russe Echo de Moscou, critique du Kremlin, a été poignardée lundi en pleine rédaction par un inconnu qui a été interpellé, dernier exemple d'une longue liste de journalistes indépendants agressés en Russie ces dernières années.
Tatiana Felguengauer, rédactrice en chef adjointe de la radio et présentatrice d'une émission populaire du matin, participe régulièrement aux manifestations de l'opposition. Elle a été hospitalisée après avoir été agressée vers 09H45 GMT dans les locaux d'Echo de Moscou, situés en plein centre de la capitale russe.


L'assaillant a attaqué le gardien de l'immeuble avant de monter dans la rédaction et de « poignarder dans le cou l'animatrice Tatiana Felguengauer », a déclaré à l'AFP le rédacteur en chef de la radio, Alexeï Venediktov. « On n'a aucune idée de qui est cet homme », a-t-il assuré, en précisant que la sécurité de la radio l'avait maîtrisé et remis à la police.
Selon les forces de l'ordre, l'assaillant est un ressortissant d'un pays étranger, « mais nous ne savons pas duquel », a indiqué Venediktov. « Il n'a rien dit quand il l'a attaquée », a précisé le rédacteur en chef de l'Echo de Moscou, ajoutant que tous ses collègues étaient « sous le choc ».
La radio Echo de Moscou, première station libre née en 1990 avant la chute du régime soviétique, était passée sous le contrôle du Groupe public gazier Gazprom en 2001, un an après l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine. La police de Moscou a de son côté indiqué disposer d'éléments concernant une « haine personnelle » de l'agresseur contre la journaliste, sans détails.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages