A lire aussi

13-12-2017 10:40

Une nouvelle feuille de route pour les CRI

La réforme des centres régionaux d’investissement (CRI) s’accélère sous l’impulsion royale. Le roi…
Rejoignez nous sur :
Monde


Kaspersky Lab, société privée spécialisée dans la sécurité des systèmes d'information, signe un accord de partage d’informations avec l’Organisation internationale de police criminelle INTERPOL, dont l’objectif est de faciliter et de développer la collaboration entre eux en matière de partage de données sur les menaces et les activités cyber-criminelles, et ce partout où elles ont cours.

Ce nouvel accord formalise l’échange de données qui peut aider INTERPOL dans ses enquêtes et dans la découverte de preuves qui contribueront à arrêter les cyber-criminels. «Le partage d’informations est vital dans la lutte contre des menaces toujours plus nombreuses, et nous sommes fiers de réaffirmer notre engagement aux côtés d’INTERPOL», explique Anton Shingarev, Vice President for Public Affairs de Kaspersky Lab. 

Grâce à cette collaboration, Kaspersky Lab peut tester et améliorer un outil open source gratuit accélérant et facilitant la recherche sur les menaces. Non seulement les chercheurs gagnent du temps en réduisant leurs déplacements, mais la police accède plus rapidement à des éléments résiduels majeurs laissés après une cyber-attaque, souligne Kaspersky Lab dans un communiqué.

Pour sa part, le directeur exécutif de l’INTERPOL Global Complex for Innovation (IGCI), Noboru Nakatani, a confirmé que «le nouvel accord entre INTERPOL et Kaspersky Lab est une étape supplémentaire dans notre engagement continue pour aider les différentes polices du monde à accéder aux informations dont elles ont besoin pour combattre les cyber-menaces».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages