A lire aussi

23-09-2017 16:15

Paris devra faire face aux défis budgétaires de ses JO

La ville de Paris s’est assuré officiellement d’organiser les Jeux olympiques 2024 à l’issue d’une…
Rejoignez nous sur :
Monde

Mis en examen pour «violences volontaires avec arme» contre le socialiste Boris Faure, les derniers éléments de l’enquête démontrent qu’entre M'jid El Guerrab et sa victime l’animosité remonte déjà à quelques mois, avant d’être couronnée par des coups de casque.

C’est le site français francetvinfo.fr qui l’a révélé aujourd’hui. M'jid El Guerrab et Boris Faure se livrent depuis les élections législatives à une guerre sur les réseaux sociaux. La principale raison de la brouille réside dans le fait que M'jid El Guerrab a quitté le Parti socialiste pour rejoindre la cohorte de La République en Marche, qui a porté Emmanuel Macron à l’Élysée.

 
Retournement de veste, opportunisme ou volonté de quitter le navire socialiste en déperdition…M'jid El Guerrab agace ses anciens camarades. Parmi eux, Boris Faure qui décoche des commentaires sur les réseaux sociaux que le Franco-marocain décrypte à sa façon. 


Selon le portail francais, Boris Faure a porté plainte le 31 mai contre M'Jid El Guerrab pour «diffamation publique» au Commissariat du 10e arrondissement de Paris. Devant les policiers, il a dénoncé les agissements de M'jid El Guerrab sur Twitter, ce dernier l'accusant «de racisme de manière publique».


Boris Faure a déclaré avoir demandé par sms à M'jid El Guerrab de retirer ce «commentaire» de son compte Twitter et de lui faire «des excuses privées», mais il dit n'avoir jamais obtenu de réponse de la part du député de La République en Marche, toujours selon sa plainte.


L'avocat de Boris Faure a transmis à Franceinfo les copies des sms envoyés par son client à M'jid El Guerrab. Il en ressort que le cadre socialiste a cherché l’apaisement en exprimant sa volonté d'«enterrer la hache de guerre». Il n’en sera rien puisque les deux hommes se rencontreront dans le monde réel, le mercredi 30 août, et les nerfs vont lâcher. M'Jid El Guerrab assène à Boris Faure des coups de casque de scooter et l’envoie à l’hopital où il s’est vu prescrire plus de 30 jours d'incapacité totale de travail. M'Jid El Guerrab a expliqué que celui-ci l'avait traité de «sale arabe» et qu'il a donc réagi à cette insulte.
L’affaire est toujours en cours d’instruction. En attendant, le député des Français de l’étranger (9e circonscription) qui sera défendu par l'avocat Eric Dupont-Moretti, a annoncé sur Facebook qu’il se mettait en congé du parti présidentiel et du groupe parlementaire LREM, “afin de permettre à l’enquête de se dérouler de la manière la plus sereine possible” . Il sera défend

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages