A lire aussi

22-11-2017 16:53

La Situation sécuritaire stable et maîtrisée, selon Laftit

Toutes les données confirment que la situation sécuritaire dans le royaume est très stable et…
Rejoignez nous sur :
Monde

 

De nos jours, il n'y a pas meilleur moyen pour tester sa popularité que les réseaux sociaux. Un tweet de l’ex-président américain, Barack Obama, est en passe de devenir le post le plus «liké» de l’histoire.


Obama n’a pas perdu de son aura sur les réseaux sociaux. Alors que l’actuel président des États-Unis, Donald Trump, a été vivement critiqué pour sa timide condamnation des manifestations racistes de Charlottesville dans l’État de Virginie ainsi que des débordements qui ont suivi, son prédécesseur a une nouvelle fois réussi à faire le buzz.


«Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de sa couleur de peau, son origine ou sa religion...Les gens doivent apprendre à haïr et s’ils peuvent apprendre à haïr, alors ils peuvent apprendre à aimer car l’amour vient plus naturellement au cœur de l’homme que son opposé», telle est la phrase de Nelson Mandela partagée par Obama avec une photo de lui devant des enfants de différentes origines.


Il est à rappeler que samedi dernier, un suprémaciste blanc a renversé avec sa voiture des manifestants antiracistes venus dénoncer le rassemblement de dizaine de militants néo-nazis à Charlottesville. Une femme de 32 ans est décédée.


Le tweet d’Obama a été «liké» plus de 2,5 millions de fois par les internautes. Le record, qui est désormais à portée de main est de 2,7 millions de «like», lequel a également une connotation tragique. Il s’agissait du message posté par la chanteuse Ariana Grande en mai dernier après l’attentat qui a touché la salle de concert de Manchester où elle donnait un concert. 22 personnes, notamment des enfants et des adolescents avaient alors péri dans l’attaque.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages