A lire aussi

Rejoignez nous sur :
Monde

À 33 ans, Mounir Mahjoubi est une figure du renouveau et du rajeunissement des élites politiques promis par le président Emannuel Macron. De parents marocains qui ont émigré en France dans les années 70, le père est peintre et la mère technicienne de surface, Mounir Mahjoubi a enchaîné les succès scolaires et professionnels, qui l’ont mené à être conseiller numérique d’Emmanuel Macron durant sa campagne présidentielle et aujourd’hui Secrétaire d’État du même domaine.

Il est le lauréat d’une maîtrise de droit de la Sorbonne ainsi que d’un Master de Finance de Sciences Po Paris. Il se fait remarquer dès la vingtaine avec des concours d’éloquence à l’Université et une aptitude pour gérer le numérique. Touche-à-tout, Mounir possède même un CAP de cuisine.

À sa sortie de l’Université, Mounir s’attèle à la fondation, en partenariat avec des investisseurs, de plusieurs startups sur plateformes numériques. Il obtient par la suite un poste de directeur-adjoint dans l’entreprise BETC Digital, une filiale du géant français Havas puis il rejoint le domaine de la politique durant le mandat de François Hollande.

Il a 33 ans quand il s’engage directement dans la campagne du candidat d’«En Marche !». Il s’occupe des réseaux sociaux et du site officiel du parti, éléments déterminants du vote des jeunes Français. Une fois l’élection passée et le candidat vainqueur, il est directement investit par Emmanuel Macron, qui lui voue apparemment une confiance sans faille malgré son jeune âge. Candidat dans la 16e circonscription de Paris, il se retrouve face à Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire général du PS. Un défi de taille pour le jeune homme qui incarne la jeunesse et le renouvellement du parti «En Marche !».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages