A lire aussi

16-10-2017 13:43

Convention BMCE-CFCIM : Du B2B pour attirer les investisseurs à Laâyoune

BMCE Bank Of Africa et la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) ont signé…
Rejoignez nous sur :
Monde

Le ministère sénégalais des Affaires étrangères dément formellement l’existence d’un accord de réadmission des migrants avec l’Union européenne (UE).

Pour clore une rumeur persistante, le ministère des Affaires étrangères, par la voix du Directeur des Sénégalais de l’extérieur, dément formellement l’existence d’un accord avec l’UE pour la réadmission de ses migrants établis en Europe.

«Ni avec l’Union européenne, ni avec les États-Unis, ni avec aucun pays asiatique, le président Macky Sall n’a signé d’accord de réadmission», déclare Sory Kaba à la presse.

Il reconnaît, toutefois, que l’UE «tient mordicus à ce que les États africains signent ces accords de réadmission».

Ces dernières semaines, la polémique ne cessait de polluer le débat politique sur l’existence d’un accord, notamment avec l’Allemagne pour expulser des ressortissants sénégalais en situation irrégulière. En réalité, le gouvernement allemand avait saisi les autorités sénégalaises concernant des demandeurs d’asile se réclament de la nationalité sénégalaise. Le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a dépêché une mission d’identification à Berlin cette semaine pour les besoins de vérification.

Il y a quelques jours, l’ambassade des États-Unis à Dakar avait publié un communiqué pour démentir le versement d’une indemnité au gouvernement sénégalais - d’après certaines allégations - par l’administration Trump, après l’expulsion d’une centaine de Sénégalais en situation irrégulière.

Concernant l’UE, le gouvernement sénégalais «s’en tient» aux accords de Cotonou sur la libre circulation des personnes et des biens, indique Sory Kaba.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages