A lire aussi

Rejoignez nous sur :
Monde

Un alpiniste espagnol a abandonné sa téméraire tentative d'accomplir la première ascension hivernale de l'Everest depuis plus de deux décennies, a annoncé mercredi son équipe. Le froid extrême et des vents violents ont forcé Alex Txikon, 35 ans, à retourner au camp de base alors qu'il essayait de grimper sur le toit du monde sans oxygène.

La dernière ascension hivernale réussie de l'Everest date de 1993, par une cordée japonaise mais personne n'a réussi à atteindre le sommet de 8.848 m sans oxygène à cette époque de l'année, depuis un alpiniste népalais en décembre 1987.

«Il aurait été suicidaire de continuer», a déclaré Txikon depuis le camp de base dans un communiqué diffusé par son équipe.

«En tant que personne responsable de l'expédition, je ne dois pas mettre en danger la vie de mes compagnons ainsi que la mienne. Et croyez-moi, c'est plus difficile pour moi de redescendre au camp de base que de monter au camp 4», dernière étape avant le sommet, a-t-il ajouté.

En tant qu’alpiniste expérimenté, Alex Txikon avait déjà fait parler de lui en réussissant l'année dernière la première ascension hivernale du Nanga Parbat, la «montagne tueuse» du Pakistan.

L'ascension de l'Everest est nettement plus dangereuse en hiver qu'au printemps, haute saison pour les alpinistes. Les températures au sommet en hiver pointent en moyenne à - 36°C et peuvent descendre jusqu'à - 60°C.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages